Agriculture et Ruralité au Brésil : Un autre modèle de développement PDF

Malgré le désaccord entre le Portugal et l’Espagne sur l’appartenance d’Olivence, ce sujet ne provoque aucun incident diplomatique agriculture et Ruralité au Brésil : Un autre modèle de développement PDF les deux pays ibériques. Elle est distante de 424 km de Madrid, de 236 km de Lisbonne et de 24 km de Badajoz, capitale de la province espagnole de même nom.


Cet ouvrage apporte une contribution très importante au débat, scientifique mais aussi politique, que suscitent partout dans le monde les tendances actuelles du développement agricole, tendances fondées sur l’accroissement forcenée de la productivité, l’incorpora- tion à la production de techniques toujours plus sophistiquées et plus coûteuses, l’élimination croissante des exploitations « non productives » etc.Dans cette mesure, beaucoup des conclusions des auteurs pourront être transposées aux agricultures européennes, et cela d’autant plus que l’analyse du cas brésilien fait ressortir ces tendances avec une sorte d’effet de grossissement et en souligne le caractère dramatique. Le second intérêt est que l’ouvrage permet de mieux comprendre comment ces tendances se concrétisent dans un pays « en développement » dont l’économie agricole est soumise de façon violente à la modernisation et à la mondialisation.

La localité d’Olivence est la capitale de la comarque de Llanos de Olivence et du district judiciaire d’Olivence. Olivence est une municipalité ainsi qu’une localité située dans la communauté autonome de l’Estrémadure, à l’extrême-ouest de la province espagnole de Badajoz, à la frontière portugaise. Avant 1801, la municipalité était sous contrôle de l’administration portugaise. Le territoire de la commune est traversé par la rivière du Guadiana et celle-ci marque la frontière entre l’Espagne et le Portugal, frontière contestée par le Portugal. La rivière Olivenza prend source dans la ville de Barcarrota, elle délimite le territoire d’Olivence à l’est et au nord. La rivière de Táliga prend source dans la ville portant le même nom, Táliga. Les autres cours d’eau sont le Charca, le Higuera, Valongo et San Benito.

Un panneau de signalisation signalant la direction d’Olivence et la sortie pour la zone industrielle, sur l’EX-107. La route EX-107, elle permet d’aller de relier Badajoz et Villanueva del Fresno. La route EX-105, elle permet de relier Don Benito au Portugal. Il existe un pont qui permet de relier Olivence à la ville d’Elvas, il est situé sur un tronçon de la route régionale 105. Celui-ci a été construit prêt et en aval de l’ancien pont, détruit par les espagnols pendant la guerre de Succession d’Espagne.