Allier bourbonnais PDF

Un article de Wikipédia, l’encyclopédie libre. Cet article est une ébauche concernant une commune de l’Allier. Si vous avez un doute, l’atelier de lecture du projet Communes de France allier bourbonnais PDF à votre disposition pour vous aider. Consultez également la page d’aide à la rédaction d’un article de commune.


Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion. Le village de Charroux est accessible par la route départementale 35, en venant d’Ébreuil ou de Saint-Bonnet-de-Rochefort au sud-ouest, ou de Gannat, de Chantelle ou d’Étroussat au nord-est. Des fouilles archéologiques ont montré la présence d’objet datant de l’âge de bronze et en particulier un magnifique pendeloque montrant l’astre solaire posé sur une barque tirée par deux oiseaux. Bourbon, devenus par la suite ducs de Bourbonnais et d’Auvergne. L’étonnante configuration des rues et des quartiers est centrée sur une place circulaire dite la  Cour des Dames , comportant la maison prévôtale. La cité connut un premier déclin après la crise de la fin du Moyen Âge et les guerres de religion. Charroux était alors liée au vignoble de Saint-Pourçain, mais n’appartient pas aujourd’hui à cette zone de production.

De cette époque restent notamment de belles propriétés bourgeoises ou agricoles aux façades austères mais imposantes, des granges aux belles proportions, de très nombreuses caves voûtées, une halle publique, un superbe belvédère. L’originalité de Charroux tient à son caractère de village groupé qui contraste avec l’aspect beaucoup plus lâche et dispersé de l’habitat environnant. Charroux furent limitées, notamment dans les domaines religieux et judiciaire. Le bâti se révéla ensuite adapté à l’activité agricole et viticole prédominante, malgré de nombreuses constructions et reconstructions qui réutilisaient fréquemment les structures préexistantes. La crise du phylloxéra puis la Première Guerre mondiale furent la cause d’un nouveau déclin qui s’est traduit par une perte importante de population, comme dans toutes les campagnes bourbonnaises.

Le tourisme constitue aujourd’hui le dernier pôle d’activité du village, marqué aussi par l’implantation de retraités. L’évolution du nombre d’habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. Bastion du Bourbonnais, s’organisant autour de sa place centrale et autrefois protégé par un double rempart. Orient et une soixantaine de mètres de la muraille intérieure subsistent. Le musée de Charroux et de son canton rue de la Poulaillerie.

La commune adhère à l’association  Les Plus Beaux Villages de France . Le blasonnement de Charroux est : De sinople à un chariot d’argent. La rive gauche de la Sioule de Charroux à Saint-Pourçain : histoire locale, fiefs, châteaux, domaines, églises, familles, généalogies, blasons : Charroux, Ussel, Étroussat, Salles, Saint-Germain, Saint-Cyprien, Barberier, Bayet, vol. Notice historique sur la ville de Charroux en Bourbonnais , Tablettes historiques de l’Auvergne, vol. Stéphane Bern, Le village préféré des français, 44 trésors incontournables, Paris, Albin Michel, octobre 2015, 256 p. Du littoral atlantique aux Alpes en passant par la Méditerranée. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.