Anaximandre de Milet ou la naissance de la pensée scientifique PDF

Anaximandre passe également pour le premier philosophe à avoir consigné ses travaux par écrit, mais seules quelques phrases sont parvenues jusqu’à nous. Détail de l’École d’Athènes de Raphaël. Aristote qui l’aurait redécouverte, et c’est à Aristote, à Théophraste et à quelques doxographes que anaximandre de Milet ou la naissance de la pensée scientifique PDF’on doit les fragments qui nous restent.


Anaximandre, né voici vingt-six siècles dans la cité grecque de Milet en Anatolie, était le disciple de Thalès. Moins connu que son illustre prédécesseur, il est pourtant à l’origine de l’immense bouleversement conceptuel qui donna naissance à la science. De l’observation perspicace du mouvement des étoiles, il tira la conclusion que la Terre ne repose sur aucun support solide, colonnes ou tortue, comme toutes les civilisations l’avaient cru jusqu’alors. Pour Anaximandre, et pour l’humanité à venir, la Terre « flotte » dans le ciel. Le premier, il chercha les causes des phénomènes naturels non pas dans les caprices des dieux, mais dans la nature elle-même. Plus important encore, il initia le processus de révolte savante qui est la démarche de la science : construire sur le savoir acquis, mais remettre toute vérité en doute. Un des grands physiciens de notre temps, Rovelli propose dans ce livre une réflexion sur la pensée scientifique et une lecture originale de la nature de cette pensé. Il en éclaire l’irréductible originalité, sa capacité de redessiner sans cesse l’image du monde, à l’oeuvre chez Anaximandre comme chez Newton, chez Einstein et jusqu’à la gravité quantique.

Diogène Laërce rapportent qu’ayant appris que les enfants se moquaient de lui quand il chantait, il aurait répondu qu’il lui faudrait alors apprendre à mieux chanter, pour les enfants. D’après Élien, les Milésiens l’auraient chargé de diriger une colonie vers Apollonie du Pont, sur la côte thrace du Pont-Euxin, ce qui laisse penser qu’il fut un citoyen d’une certaine notoriété. Il est donc fort probable qu’il y fut envoyé à titre de législateur pour y apporter une constitution ou encore pour y maintenir le pouvoir par Milet. Les premiers philosophes grecs cherchaient l’origine ou principe des choses. Anaximandre, il ne s’agit plus seulement d’un point dans le temps, mais d’une origine perpétuelle, qui engendre continuellement ce qui est.

Simplicius attribuent à Anaximandre la paternité de l’usage de ce mot pour désigner le principe originel. Pour Anaximandre, le principe des choses n’est rien de déterminé, il n’est pas un des éléments, comme c’était le cas chez Thalès. Donc seul ce qui est illimité et indéterminé peut être une cause universelle, indestructible et permanente. Le terme apeiron a donné lieu à de nombreuses interprétations, depuis Aristote jusqu’à aujourd’hui.