Attendez-moi PDF

Please forward this error screen to sharedip-160153133210. Hortense a dit :  Je m’en fous ! Mais n’te promène donc pas toute nue ! Est-ce qu’un de vos billets pourrait m’expliquer pourquoi ça prend toujours au moins 30 minutes pour préparer ma prescription d’un paquet de pilules pour les allergies et d’un pulvérisateur nasal alors qu’il y a au moins 5 personnes derrière le comptoir et personne attendez-moi PDF’autre que moi qui attend?


Quand une bande de copains s en va quelque part, il y en a toujours un à la traîne… mais ce n est pas forcément la plus mauvaise place ! A partir de 2 ans.

Comment justifier une attente en pharmacie de 30, 60, 90 minutes ou plus, uniquement pour compter quelques malheureuses pilules? Je pourrais y répondre en soulevant plusieurs facteurs, par exemple l’ordre de priorité dans le service des clients, la complexité des tâches techniques, l’omniprésence du téléphone qui sonne, le réchauffement planétaire, le déclin de l’empire américain, etc. Note: Je ne peux malheureusement garantir que le bouton pour démarrer l’expérience multisensorielle fonctionnera sur toutes les plate-formes. VERSION POSTER POUR VOS SALLES D’ATTENTE ! Est ce qu une machine pour compter les comprimés, l elimination du fax et du telephone vous aiderez? D’où l’importance d’appeler son pharmacien d’avance et lui demander de préparer notre prescription. Je dois dire, par contre, qu’il arrive assez fréquemment que les gens doivent attendre au comptoir MÊME si leur commande est déjà prête.

Malheureusement à la pharmacie ou je vais, malgré le gait que je commade par internet mes médoc sont prêts mais personne pour servir! Ou trop de monde qui commande par internet et téléphone ? J’ajouterais que quand la charge de travail est aussi importante, les risques d’erreur sont d’autant plus important d’où la nécessité de prendre le temps de bien vérifier les médicaments qui sont remis. Tu apportes un point super important: les erreurs! Les pharmacies roulent tellement vite maintenant que le risque d’erreur est multiplié de façon exponentielle, autant pour les nouvelles ordonnances que les renouvellements. C’est peut-être vrai pour certains, mais aussi complètement faux pour la majorité des clients que je rencontre.