Banque Centrale: Zone monétaire, Politique monétaire, Monnaie fiduciaire, Institutions financières, Banque centrale européenne, Monnaie, Inflation, Macroéconomie PDF

La masse monétaire est une mesure de la quantité de monnaie dans un pays ou une zone économique. Elle est suivie par les banques banque Centrale: Zone monétaire, Politique monétaire, Monnaie fiduciaire, Institutions financières, Banque centrale européenne, Monnaie, Inflation, Macroéconomie PDF et publiée, offrant aux acteurs économiques une précieuse indication sur la possible évolution des prix selon la théorie quantitative de la monnaie.


Ce contenu est une compilation d’articles de l’encyclopédie libre Wikipedia. Les banques centrales n »ont pas de rôles strictement identiques ou la même organisation dans tous les pays ; elles peuvent notamment partager leurs pouvoirs avec d »autres institutions. Cette institution peut être indépendante du pouvoir politique, totalement comme l »est la Banque centrale européenne (BCE), ou partiellement, comme la Réserve fédérale des États-Unis (la Fed) où coexistent une agence fédéral The Federal Board Of Governors et un réseau de banques à capitaux privés, les 12 banques fédérales.

Pendant une longue période, la monnaie était exprimée en fonction d’une certaine quantité de métaux précieux, l’or, l’argent, c’est le bimétallisme ou le monométallisme. Les composantes de la masse monétaire sont des agrégats. Les agrégats monétaires sont des indicateurs statistiques regroupant dans des ensembles homogènes les moyens de paiement détenus par les agents d’un territoire donné. Il y a plusieurs niveaux d’agrégats statistiques dans la masse monétaire, selon le degré de liquidité. M1 correspond à la part pièces et billets en circulation de M0 plus les dépôts à vue. M4 correspond à M3 plus les bons du Trésor, les billets de trésorerie et les bons à moyen terme émis par les sociétés non financières. Tout ce qui affecte la masse monétaire peut avoir un effet direct et massif sur l’activité  réelle .

PIB est passé de 0,40 en 1950 à 0,25 en 1982. Cette baisse traduit une meilleure gestion des trésoreries par les entreprises et par les particuliers qui placent de mieux en mieux leur solde de compte créditeurs. En revanche, si on prend la valeur absolue de M1 et qu’on retranche l’inflation on constate en général que M1 se contracte pendant les récessions et se dilate pendant les phases d’expansion, correspondant à une plus grande prise de risque et un accroissement de l’endettement par les agents économiques. De même le site shadowstats continue à l’estimer. L’examen rétrospectif de M3 montre le gonflement de la bulle immobilière et le début de son renversement à fin 2007 qui allait précipiter le blocage puis la dégringolade des marchés financiers et des banques. Un cas particulier de ces quasi-monnaie est celui des Euromonnaies, et notamment des Eurodollars. Le principe est le même, un dépôt d’espèce dans une banque du pays d’origine sert de gage à une émission de titre qui circule à l’extérieur du pays.