Bartholdi PDF

Cet article est une ébauche concernant la métropole de Lyon et l’art. La ville de Bordeaux décide, bartholdi PDF avril 1857, de faire réaliser une fontaine pour la place des Quinconces.


La statue de la Liberté a un auteur, une signification politique, une histoire.  » Miss Liberty  » est la concrétisation d’une fascination franco-américaine et le symbole de l’idéal républicain, un acte politique né sous l’Empire. Une poignée de Français ont su mobiliser les énergies souvent défaillantes autour d’un projet exécuté par Bartholdi. Cet homme de la vieille culture européenne, le représentant de l’académisme, a été envoûté par l’âpre beauté de l’Amérique, par sa jeunesse, par ses promesses, au point de choisir, quinze ans avant l’inauguration, l’île de Beldoe (future Liberty Island) pour la statue. Son carnet de voyage, utilisé ici pour la première fois, et les lettres à sa mère attestent de son emballement pour une terre encore vierge et des combats qu’il a dû mener pendant ces quinze ans. Mais Bartholdi, c’est aussi – avec le Lion de Belfort, la statue de Rapp ou le Lion de Colmar – le héraut d’une Alsace annexée, d’une France vaincue après une défaite aussi complète qu’imprévue. Grâce à ses carnets inédits, c’est le Sartholdi du recueillement national que l’on découvre, celui dont les œuvres et la vie symbolisent, pour ses concitoyens, la lancinante blessure des provinces perdues. Cette vie qui a traversé des régimes et des révolutions, qui les a épousés, s’en est accommodée, parfois servie, appartient à un créateur paradoxal, à la fois officiel et marginal. En cela elle est sans pareille. Par sa richesse documentaire, ce livre permet d’accéder à l’en deçà d’un mythe.

Apollon à Versailles, réalisé par Tuby. Cependant, le conseil municipal de Bordeaux ne donne pas suite à son projet. En 1886, après l’inauguration dans le port de New York de la Statue de la Liberté, le maire de Bordeaux reprend contact avec lui pour relancer l’ébauche réalisée près de trente ans plus tôt. Gauthier, qui a travaillé avec lui sur la Statue de la Liberté. Mais Bordeaux stoppe tout une seconde fois. Le prix est jugé trop cher.

Par la suite, Bordeaux choisit un autre projet, qui ressemble beaucoup au projet de Bartholdi. Le conseil municipal de Lyon donne son accord en juillet 1890, mais pour un prix de 100 000 francs. En 1992, la municipalité décide de réaménager l’espace à la suite de la construction d’un parc de stationnement sous la place. Lors de la rénovation de la place par Christian Drevet et Daniel Buren, la fontaine est déplacée pour des raisons d’ordre architectural.