Biomécanique fonctionnelle: Membres – Tête – Tronc PDF

Le poignet est une région du membre supérieur située entre la main et l’avant-bras, et contenant le carpe. L’extrémité inférieure du radius biomécanique fonctionnelle: Membres – Tête – Tronc PDF triangulaire à sommet externe, latéral et à base médiale. Sa surface articulaire est concave vers le bas et est également appelée la glène radiale.


Cet ouvrage original met l’accent sur la compréhension et la finalité du savoir, dans un domaine rarement abordé sous cet angle. Il se veut un préambule à l’action thérapeutique, argumenté de références mécaniques simples et illustré de très nombreux exemples. Ni recueil de formules mathématiques, ni condensé de cours d’ingénieur du génie biomédical, les données fondamentales sont là pour étayer la compréhension générale et induire des initiatives. Sa conception pédagogique facilitera l’acquisition des connaissances : – le contenu s’étend à l’ensemble de l’appareil musculo-squelettique du corps humain (membre inférieur, membre supérieur, tronc, cou, et même tête, rarement traitée par ailleurs). – la structure des chapitres permet une mémorisation facile : rappels anatomiques succincts, plan hiérarchisé et systématisé, zone par zone. – plus de 1000 figures sont un appel constant à la représentation concrète des données présentées. Il permettra au lecteur d’établir sans difficulté une base de réflexion pragmatique, faisant référence aux connaissances les plus récentes, restant ouvert sur l’expérience individuelle de tout praticien. Premier ouvrage tenant compte de l’ensemble du programme de biomécanique des études de kinésithérapie, il s’adresse avant tout aux étudiants de cette discipline, mais également aux professionnels, kinésithérapeutes ou médecins, qui trouveront là un document facile à consulter.

Sa face externe se prolonge par le processus styloïde radiale. Sa face interne présente une surface articulaire pour la tête de l’ulna. L’extrémité inférieure de l’ulna présente deux saillies osseuses. Un poignet d’enfant compte moins d’os qu’un poignet adulte, car il n’a pas terminé sa croissance.

Par exemple, chez un bébé d’un an, le poignet ne compte que trois os seulement. Elle est constituée de la cavité glénoïde radiale, qui s’articule à la première rangée des os du carpe par le biais du complexe fibro-cartilagineux triangulaire, aussi appelé ligament triangulaire. La cavité glénoïde se prolonge vers le dedans par la face inférieure du complexe fibro-cartilagineux triangulaire, à laquelle répond la surface articulaire supérieure du pyramidal. La capsule articulaire est lâche et mince en arrière et est renforcée par de nombreux ligaments. Elle réunit quant à elle les deux rangées du carpe.

Son interligne articulaire est en forme de « S ». La première courbure, convexe vers le bas, représente l’interligne articulaire entre le scaphoïde et le bloc trapèze-trapézoïde. Les os constituant la rangée proximale possèdent une certaine mobilité les uns par rapport aux autres, contrairement à la rangée distale dont les os sont unis entre eux et aux métacarpiens par des ligaments assez rigides. La capsule articulaire est assez « serrée » en avant, mais lâche en arrière. Il s’agit des différentes articulations entre les cinq métacarpiens et la deuxième rangée des os du carpe.

Le système ligamentaire du poignet doit être un juste équilibre entre les contraintes nécessaires au maintien de la stabilité du poignet et la grande maniabilité qui caractérise cette région. Aucun muscle ne s’insérant sur la rangée proximale des os du carpe, la stabilité de celle-ci dépend exclusivement des ligaments qui s’y attachent ou qui la croisent. La majorité des ligaments du poignet est palmaire et intra-capsulaire. La fonction des différents ligaments est expliquée par l’orientation de leurs fibres.

Les ligaments du poignet ont fait l’objet de nombreuses études. Il comprend des ligaments dits extrinsèques qui unissent les deux os de l’avant-bras aux os du carpe et des ligaments dits intrinsèques, qui unissent les os du carpe les uns aux les autres. Le plan ligamentaire palmaire est constitué de différentes formations souvent intriquées les unes aux autres et difficiles à différencier. Le ligament radio-scapho-capital prend son origine au niveau du bord antérieur de la surface articulaire radiale. Il est orienté vers le bas et le dedans, et va s’insérer au niveau du scaphoïde.

Des fibres vont s’entrecroiser avec celles du ligament ulno-capital. Le ligament radio-lunaire s’insère en dedans du ligament radio-scapho-capital. Son point de départ est situé sur le bord antérieur de la surface articulaire radiale, ses fibres sont parallèles à celles du ligament radio-scapho-capital. Il passe au-dessus du scaphoïde sans s’y attacher.