Bouddhisme indien: (Les Grands Articles d’Universalis) PDF

Articles détaillés : Histoire du bouddhisme et Expansion du Bouddhisme via la Route de la Soie. Les quatre dernières lignées ainsi que leurs bouddhisme indien: (Les Grands Articles d’Universalis) PDF ont été absorbées par les quatre premières. Il s’empare aussi temporairement de Xi’an, capitale de la dynastie Tang.


Le bouddhisme propose à l’homme trois refuges, le Buddha, sa doctrine et sa communauté. Les trois ont leur histoire, longue de deux millénaires et demi : la représentation de la personne du premier a toujours évolué, les conceptions doctrinales ont été en perpétuelle mutation, la communauté a eu son développement propre en fonction de ces conceptions …

Son successeur continue l’expansion du bouddhisme et les conquêtes marquent un temps d’arrêt. En 815, le trône échoit à Tri Ralpachen. On en trouve les textes sur des piliers dont l’un se trouve face au Jokhang. Des luttes entre les successeurs de Langdarma divisent le pays. Assassinats et intrigues affaiblissent le pouvoir et de petites royautés apparaissent. Ainsi, ayant fui les persécutions de Langdarma, des moines étaient parti dans le nord du Tibet. Des missions sont envoyées en Inde pour faire venir maîtres et artistes, en particulier cachemiris.

Le protégé du roi, le célèbre Rinchen Zangpo, traducteur et bâtisseur, fit construire dit-on 108 temples le long du fleuve Sutlej. Cette seconde diffusion du bouddhisme modifie profondément la culture tibétaine. Inde des enseignements bouddhistes et favorisent l’éclosion de riches courants de pensée entraînant l’apparition de plusieurs écoles. Genghis Khan conquiert une bonne partie de l’Asie. Il n’y a pas de pouvoir central au Tibet où des potentats locaux alliés ou appartenant à des lignées religieuses se partagent l’influence. Néanmoins ce n’est que partie remise et vers 1240, Doorqa Darqan, général envoyé par Godan, fils d’Ögödei, s’arrête à 80 km de Lhassa.