Butô(s) PDF

Chercher par titre 136 – Théâtre Musique. 133 – Quelle diversité culturelle sur butô(s) PDF scènes européennes? Dominique Pitoiset, le théâtre des opérations.


Le Butô, forme de danse dont certaines manifestations touchent au théâtre, est né dans les milieux artistiques underground de Tôkyô à la fin des années 60. Il offre une illustration d’une façon japonaise d’intégrer l’influence occidentale à un fonds intrinsèquement nippon. Des chercheurs et des praticiens français, japonais, américains éclairent ainsi à travers des témoignages d’artistes ou des descriptions d’exercices pratiqués par des chorégraphes la finalité de l’effort physique et mental qu’exige cette danse.

You’ve been added to our list and will hear from us soon. Amaury da Cunha, Demeure, broché, plis japonais, 136 pages, Éditions h’Artpon, conception graphique :  Geoffrey Saint-Martin, Whitepaperstudio. Ici, la couleur indique tout à la fois l’unité stylistique unique de Didier Ben Loulou et la profonde unité de la civilisation méditerranéenne avec ses cohérences, ses conflits, sa violence qu’affirmait déjà Fernand Braudel dans La Méditerranée. Une chose que je ne comprendrai sans doute jamais est pourquoi, Didier Ben Loulou s’obstine à publier ses livres de photographie chez un éditeur de littérature générale et ses textes chez un éditeur photo. Cela fait sans doute partie de ses contradictions fécondes.

Au cours des années 1960, il s’éloigne momentanément de la photographie pour se tourner vers le cinéma. Jean-Vigo, et Muhammad Ali, the Greatest, tourné en deux temps, 1964-65 et 1974. Au milieu des années 1980 il initie la série documentaire Contacts où de célèbres photographes décortiquent leurs planches-contacts, cette part généralement occultée du travail photographique. Il ne revient au livre de photographie qu’en 1989 avec Close Up.

William Klein est l’auteur d’une quinzaine de livres en considérant les rééditions de ses classiques sur les villes et sans évoquer une multitude de catalogues d’expositions et de monographies. C’est sans aucun doute un truisme, mais prenons-en le risque. Avec son New York, William Klein a révolutionné, en 1956, l’histoire de la photographie. Il envoie par-dessus les moulins Ansel Adams et son zone system. Même Walker Evans prend alors un coup de vieux. J’étais donc très jeune et ignorant.

Je jouais un peu au tennis et je regardais Roland Garros à la télé. J’ai vu The French et j’ai compris qu’on pouvait représenter le réel autrement que selon les conventions médiatiques. Et je n’ai jamais oublié ce film. RC : Oui c’est une enceinte, un lieu clos, un théâtre. WK : Il faudrait que je revoie ce film, je ne sais plus ce que j’en pense. C’était il y a longtemps, en 1981.