C’était quand même mieux avant ! – Épisode 4, Vive les riches ! PDF

Une planète avalée par son étoile c’était quand même mieux avant ! – Épisode 4, Vive les riches ! PDF-elle survivre ? Trois séismes majeurs, tous dans l’océan, tous accompagnés par un tsunami. Mais tous les tsunamis n’ont pas cette cause.


Avant, c’était mieux. Les inégalités entre les riches et les pauvres étaient moins scandaleuses. Depuis, les riches sont devenus encore plus richissimes et les pauvres, encore plus pauvres. C’en est indécent ! Et c’est partout pareil… En France… Dans le monde entier… L’horreur économique s’est répandue partout, comme dirait je ne sais plus qui, laissant sur le carreau des centaines de millions de misérables et tout ça au profit de qui donc ? D’une poignée de milliardaires qui s’en mettent plein les fouilles, qui ne savent plus quoi faire de leur fric tant ils en son gavés…
— Ouais. Faudrait tous les envoyer au Goulag !
— Tiens, vous êtes réveillée, Condie Raïs ?
— Ben ce serait difficile de continuer à roupiller tranquillement, avec le raffut que vous faites… Dites, vous n’auriez pas un cachet d’aspirine ou un petit Doliprane, par hasard ?
— Migraine ?
— Non. Sauvignon.
— Bon, et bien puisque vous êtes là, vous en pensez quoi, vous ?
— De quoi ?
— Des riches ?
— C’est quoi les riches ?
— Les riches, quoi ! Ceux qui ont beaucoup d’argent ! C’est pourtant pas compliqué, comme question !
— Si. C’est compliqué.

C’était quand même mieux avant !
Épisode 1 – Tout augmente ! Y’a qu’à regarder le prix de la baguette…
Épisode 2 – À la fin du mois, on n’a plus un radis !
Épisode 3 – Halte aux délocalisations ! Produisons français !
Épisode 4 – Vive les riches !
Épisode 5 – La France a peur !

On peut parfaitement habiter à plusieurs centaines de kilomètres de la mer, dans une région faiblement sismique, et connaître aussi les ravages de ces vagues géantes. C’est ce qui s’est produit en l’an 563 dans le lac Léman. Un millénaire et demi après la catastrophe, on ignore encore exactement ce qui s’est passé et comment, en ne tombant pas directement dans le lac, le pan de montagne a bien pu y provoquer une vague destructrice. L’écroulement du pan de montagne a ébranlé le secteur, ce qui s’est répercuté, à quelques kilomètres de là, dans la partie du delta du Rhône qui se trouve sous les eaux du lac. Les sédiments de cette zone se sont effondrés sous le choc et mis en mouvement dans le lac Léman, ce qui a provoqué le tsunami. Les chiffres en noir sur les rives du lac Léman indiquent la hauteur de la vague dans la simulation. Les lignes rouges décrivent, en minutes, l’avancée du tsunami.