Cambodge PDF

The capital Phnom Penh is not a province but an autonomous municipality and is included as the 25th province since it is administered at the same level as the other 24 provinces. Phnom Penh has cambodge PDF the highest population and the highest population density, but is the second smallest in land area. The largest province by area is Mondulkiri and the smallest is Kep which is also the least populated province.


Retracer en lignes claires mais précises la grandeur de l empire d Angkor, conter l histoire de ses rois et de leurs oeuvres, décrire la réalisation comme le symbolisme des impressionnats monuments que ces mêmes rois édifièrent par centaines au sein de leur domaine, suivre au fil des siècles l évolution des styles des sculptures qui témoignent encore du génie de ce peuple khmer : telle est l ambition de cet ouvrage.

Mondulkiri has the lowest population density despite being the largest province. Each province is administered by a governor, who is appointed by the Ministry of Interior. In 1975 the Khmer Rouge government did away with all former Cambodian traditional administrative divisions. Instead of provinces, Democratic Kampuchea was divided into seven geographic zones: the Northwest, the North, the Northeast, the East, the Southwest, the West and the Centre. These zones were derived from divisions established by the Khmer Rouge when they fought against the Khmer Republic during the Cambodian Civil War. On 22 December 2008, King Norodom Sihamoni signed a Royal Decree that changed the municipalities of Kep, Pailin and Sihanoukville into provincial municipalities, as well as adjusting several provincial borders.

In September 2018, Interior Minister Sar Kheng proposed establishing two more provinces, with one divided from Kandal Province, and the other from Mondulkiri and Ratanakiri Province. Description de l’image Location Cambodia ASEAN. Pays des Khmers , est un pays d’Asie du Sud-Est, peuplé d’environ 15 millions d’habitants. La capitale du royaume est Phnom Penh. Le Cambodge a des frontières communes avec la Thaïlande à l’ouest et au nord-ouest, avec le Laos au nord-est et avec le Viêt Nam à l’est et au sud-est. Les citoyens du pays portent le nom de Cambodgiens ou Khmers en référence à l’ethnie khmère. La prise de pouvoir par les Khmers rouges en 1975 et la mise en place du totalitarisme communiste entraîne la mort de plus d’un million de Cambodgiens, persécutés ou assassinés.

Du pétrole et du gaz ont été découverts dans les eaux territoriales du pays en 2005. Cambodge connaît depuis la fin des années 1990 un fort développement économique et bénéficie de l’afflux d’investissements internationaux. Le Cambodge a un climat tropical. Articles détaillés : Histoire du Cambodge, Chronologie de l’Empire khmer et Chronologie du Cambodge.

De nombreux temples furent érigés sur l’ensemble du territoire, dont le plus notable est Angkor Vat. Les milieux nationalistes instrumentaliseront pour leur part souvent ce déclin, en attribuant la responsabilité aux différents dirigeants qui s’étaient succédé et qui par intérêt auraient permis cette décadence. Il convenait donc d’après eux de les écarter pour pouvoir renouer avec les fastes d’antan. Avec l’appui de la Chine, les Khmers rouges déclenchent alors une véritable guerre contre les forces gouvernementales. En sus de cette guerre civile, le pays est entraîné dans la guerre du Viêt Nam. Cependant, lorsqu’en 1973 les États-Unis se désengagent de la région, leurs frappes aériennes ne parviennent plus à arrêter la menace communiste.

Articles détaillés : Kampuchéa démocratique et Khmers rouges. Carte du Cambodge, réalisée avec des ossements de victimes du régime khmer rouge, un temps exposée au musée Tuol Sleng. Khmers rouges applique alors une politique maximaliste, plus extrémiste encore que celle des Soviétiques et des maoïstes, visant notamment à purifier le pays de la civilisation urbaine et bourgeoise. Le chiffrage du nombre de victimes est un travail difficile et sur lequel les historiens ne sont pas encore parvenus à un consensus.

Le 25 décembre 1978, redoutant le chaos s’installant chez son voisin, le Viêt Nam envahit le Cambodge et provoque la destruction des rizières, entraînant l’effondrement du régime des Khmers rouges. Article détaillé : Autorité provisoire des Nations unies au Cambodge. Un char M41 « Walker bulldog », vestige de la vingtaine d’années de guerres, est reconverti en aire de jeux pour les enfants. Après le départ des forces du Viêt Nam en 1989 et l’envoi de forces de l’ONU au début des années 1990, le régime retrouvera peu à peu un semblant d’autonomie tout en restant régulièrement dénoncé pour ses atteintes aux droits de l’Homme. Le Cambodge est aujourd’hui confronté à une série de choix douloureux. Cheng Heng : Ancien directeur de prison devenu président de l’Assemblée nationale de Sihanouk, puis premier président de la République khmère.