Cet obscur objet de désirs : Autour de L’Origine du monde (album de l’exposition Ornans, Musée Gustave Courbet, du 7 juin au 1er septembre 2014) PDF

Musée d’Orsay, North-West view, Paris 7e 140402. Des expositions temporaires monographiques ou thématiques concernent périodiquement l’œuvre d’un artiste, cet obscur objet de désirs : Autour de L’Origine du monde (album de l’exposition Ornans, Musée Gustave Courbet, du 7 juin au 1er septembre 2014) PDF courant ou une question d’histoire de l’art. Un auditorium accueille des manifestations diversifiées, concerts, cinéma, théâtre d’ombres, conférences et colloques et des spectacles spécifiquement destinés à un jeune public.


En complément de l’ouvrage scientifique Cet obscur objet de désirs. Autour de L’Origine du monde, l’Album offre une seconde lecture de l’oeuvre iconique et sulfureuse de Gustave Courbet et de la représentation du sexe féminin dans l’histoire de l’art en se focalisant sur les thématiques et le cheminement de l’exposition. Peinte en 1866 pour un riche et excentrique collectionneur ottoman, l’oeuvre du maître d’Ornans pose de façon troublante la question du regard – celui du peintre mais aussi et surtout du collectionneur, du public et des autres artistes – : Regard érotique, regard anatomique, regard poétique et regard artistique. L’Origine du monde marque une étape décisive dans la représentation du nu féminin : de la métonymie à la focalisation sur l’objet du désir. Elle s’inscrit dans la lignée des tableaux et gravures mettant en scène une nymphe épiée par un satyre et de celle des illustrations scientifiques. Rodin avait-il eu l’opportunité de voir le tableau ? En tout état de cause, son Iris est bien la transposition dans un langage sculptural du motif peint par Courbet. Et aujourd’hui encore cette oeuvre trouve un écho chez les artistes contemporains qui se l’approprient, relisent cette image, lui rendent hommage, s’en inspirent, la réactualisent. Chacun des thèmes abordés est détaillé et illustré des oeuvres les plus représentatives.

Articles détaillés : Palais d’Orsay et Gare du Musée d’Orsay. 1840 le Conseil d’État au rez-de-chaussée puis, deux ans plus tard la Cour des comptes au premier étage. Le musée d’Orsay a ouvert ses portes dans la gare reconvertie, le 9 décembre 1986. Le tableau a été restauré depuis. Inauguré au pavillon de Marsan du Louvre en 1905, le musée des arts décoratifs avait été envisagé en 1879 sur l’emplacement attribué à la gare d’Orsay en 1897, qui retrouvera finalement cette vocation muséale en 1986. Dès 1977, une collection d’objets d’arts décoratifs de la période 1848-1914 a été constituée au musée d’Orsay.

Vuillard, 21 des 87 peintures de Bonnard, 19 des 83 peintures de Renoir ou 33 des 79 peintures de Maurice Denis. Cette liste non-exhaustive répertorie les principaux peintres représentés au musée d’Orsay avec le nombre de leurs œuvres peintes dans les collections ainsi que le titre de leurs principales réalisations, qu’elles soient ou non exposées, compte tenu du renouvellement régulier des accrochages. La danse des nymphes, Le matin. Le pont du chemin de fer à Argenteuil, La rue Montorgueil, à Paris. Le Joueur de fifre, Edouard Manet.