Championnat Des Mirats Arabes Unis de Football 2000-2001 PDF

Un article de Wikipédia, l’encyclopédie libre. 1971, situé au Moyen-Orient championnat Des Mirats Arabes Unis de Football 2000-2001 PDF le golfe Persique et le golfe d’Oman.


Sa capitale fédérale est la ville d’Abou Dhabi. Les Émirats arabes unis comptent parmi les plus importants producteurs et exportateurs de pétrole. Les principales réserves gazières et pétrolières sont dans l’émirat d’Abou Dabi, déjà membre de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole avant la création de la fédération. Les sept Émirats ne sont pas égaux entre eux en ce qui concerne les ressources pétrolières. L’émirat de Dubaï s’est tourné depuis quelques années vers de nouvelles ressources telles que les ports francs, les nouvelles technologies mais surtout le tourisme de luxe. La ville de Dubaï est d’ailleurs devenue la capitale économique de la fédération. Article détaillé : Géographie des Émirats arabes unis.

Vue satellitaire des Émirats arabes unis. Paysage de l’île de Sir Bani Yas. Les Émirats arabes unis sont situés dans le sud-ouest de l’Asie, dans la péninsule Arabique, entre le golfe Persique et le golfe d’Oman. La totalité du territoire est désertique ou semi-désertique. Le pays partage 530 kilomètres de frontière terrestre avec l’Arabie saoudite à l’ouest, au sud et au sud-ouest et 450 kilomètres de frontière avec Oman au sud-est et au nord-est. Les émirats ne sont séparés du Qatar que par les ports naturels saoudiens de Khor Duweihin, ainsi que de celui de Khawr al Udayd. 650 km sur la rive sud du Golfe Persique.

Le plus grand port se trouve à Dubaï, mais il y a également des ports à Abou Dabi et Charjah. Les plus petites îles ainsi que les barrières de corail constituent un risque pour les navigateurs. De forts courants ainsi que des tempêtes représentent également un danger pour les bateaux dans la région. Liwa se trouve dans le sud près de la frontière avec l’Arabie saoudite. 100 km au nord-est de l’oasis de Liwa, se trouve l’oasis d’Al Buraymi qui s’étend des deux côtés de la frontière entre Abou Dabi et Oman.

Avant de se retirer du pays en 1971, le Royaume-Uni a délimité les frontières des 7 émirats afin d’éviter des disputes territoriales susceptibles de ralentir la formation de l’état fédéral. Les gouverneurs des émirats ont accepté en grande majorité les frontières imposées par les britanniques, mais avec tout de même une dispute territoriale entre Abou Dabi et Dubaï et entre Dubaï et Sharjah. Ces conflits ont été résolus après l’indépendance. La frontière la plus problématique est celle des montagnes d’Al Hajar al Gharbi, où cinq émirats se contestent la souveraineté de plus de 12 enclaves différentes. Le pays est aride et connait des problèmes qualitatifs et quantitatifs d’alimentation en eau que les systèmes de désalinisation ne peuvent à ce jour compenser. Il n’accueille une végétation exubérante que dans les oasis, mais les zones sèches abritent de nombreuses espèces rares ou devenues rares, menacées ou protégées. L’usage de l’essence au plomb a contribué au saturnisme à la pollution de l’air et des sols dans les villes, et l’air est souvent empoussiéré par les vents nocturnes ou les tempêtes.

Mais la perspective du pic pétrolier et de la fin du pétrole a modifié le point de vue des dirigeants et de la population. Les recettes du pétrole sont maintenant pour partie investies dans le solaire et l’éolien. Le pays ne souhaite pas acheter les modules photovoltaïques et thermiques nécessaires, mais les construire lui-même. Il achète donc les usines ad hoc, clé en main, visant une production annuelle de modules solaires correspondant à la production de 630 MW. Elle sera financée par 350 millions de pétrodollars.

La dispersion des masses d’air surchauffées dans le désert le jour est source de vents réguliers, forts et presque constants la nuit, ce qui est un atout pour l’éolien en tant que complément du solaire. Arabie, a disparu à l’état sauvage au début des années 1960. Son aire de répartition naturelle aux Émirats est incertaine, mais on le trouvait probablement à Liwa et dans ses environs, ainsi que dans les plaines montagneuses. 22 kilogrammes, est la deuxième antilope des Émirats par sa taille. L’observation de petits groupes de ces créatures charmantes, dont l’espèce est en danger critique d’extinction, est signalée de temps à autre dans le Sud de l’Émirat d’Abou Dhabi. Liwa où seule la gazelle des sables s’aventurait. Grimpeur agile, cet animal ne se rencontre que dans les montages.

Il élit résidence sur les rochers abrupts, se nourrissant de l’herbe et des arbustes épars qui poussent parmi les roches. Le mâle pesant environ 30 kilogrammes et la femelle autour de 20 kilogrammes, le léopard d’Arabie est beaucoup plus petit que la plupart des spécimens des races africaine ou asiatique. Adapté à l’environnement rude, le lièvre local est beaucoup plus petit que son homologue européen et on le prend souvent pour un lapin, espèce qui n’est pas présente en Arabie. Ils vivent généralement en colonies plus ou moins structurées, les terriers se trouvant à une distance de 20 à 50 mètres environ les uns des autres. Article détaillé : Subdivisions des Émirats arabes unis. Les Émirats arabes unis sont subdivisés en sept émirats, eux-mêmes formés de plusieurs enclaves dont les frontières ont été abolies mais dont la souveraineté est parfois floue. Abou Dabi est l’émirat le plus grand.

Abou Dabi est également le siège du gouvernement fédéral des sept émirats. L’émirat d’Abou Dabi présente deux larges frontières terrestres avec l’Arabie saoudite et le sultanat d’Oman. L’émirat de Charjah s’étend sur 16 km sur la côte et sur 80 km à l’intérieur des terres. Article détaillé : Histoire des Émirats arabes unis. De récentes découvertes faites dans les Monts Hajar permettent de retracer l’histoire des Émirats arabes unis à l’apparition des premiers hommes dans la région, il y a plus de 7 500 ans. Syrie et du sud de l’Irak jusqu’en Inde. Mahomet arrivent dans la région, et convertissent la population à l’islam.

Indien, les Portugais luttent contre les populations arabes de Julfar et d’autres ports dans le Golfe. Qawasim attire notamment l’attention des Britanniques, voulant s’assurer le contrôle des routes de commerce. Drapeau des États de la Trêve. Article détaillé : États de la Trêve. Il les engage à ne pas entretenir de relations diplomatiques avec des pays autres que le Royaume-Uni sans le consentement de ce dernier.

En retour, le Royaume-Uni garantit la protection des États de la Trêve contre toute attaque maritime ou terrestre. Au début des années 1960, un premier gisement de pétrole est découvert à Abou Dabi, ce qui permet le développement rapide de l’émirat, sous la conduite du cheikh Zayed ben Sultan Al Nahyane, qui fait construire des écoles, des hôpitaux, des logements et des routes. Enfin, en 1968, les Britanniques se retirent de la région et mettent fin aux États de la Trêve, composés également des États de Bahreïn et du Qatar. La prospérité et le développement moderne que connaissent aujourd’hui les Émirats arabes unis sont en grande partie le fruit des efforts de Zayed , premier président des É. Le nouvel État naît pendant une période d’instabilité politique dans la région. Zayed est élu premier président des É.