Collège inique (ta mère!) PDF

L’homme éclairé qui démasque publiquement une certaine religion pour permettre à ses semblables de distinguer la vraie religion d’avec la fausse, cet homme-là ne pratique pas la collège inique (ta mère!) PDF religieuse. Sauver les biens de la Société ! Jésus Christ est-il le Tout Puissant ? Les Témoins de Jéhovah, des faux prophètes ?


Il y a l’introverti Ludovic, deux fois redoublant, que l’on surprend un jour seul dans la cour, à faire danser son ballon de foot tel un champion de Ligue 1. Il y a Salima, 14 ans, qui a espéré quitter la cité au bras d’un grand de 22 ans, et que tous les élèves appellent désormais « la pute ». Il y a Adil, qui arrive avec vingt minutes de retard et fait le tour des tables – « Bah, quoi ? Faut bien que j’dise bonjour à mes potes ! On vous a pas appris la politesse ? » Il y a aussi Christophe, qui veut faire du latin contre l’avis de son père – « Les livres, ça sert à rien. » Et puis Fouad, qui me lance, me recroisant des années après : « He M’dame! M’dame! Vous me reconnaissez? Ouh là, j’étais con avec vous, hein ? Mais j’vous kiffais bien, la vérité ! Vous étiez ma prof préférée. » J’enseigne depuis treize ans, et ce n’est pas facile. J’ai souvent envie d’arrêter, je me sens parfois mal taillée pour l’ampleur de la tâche, souvent impuissante. Mais mes élèves sont si surprenants, si touchants, que je crois que je ne les quitterais pour rien au monde.

Pour eux les autres sont de faux prophètes ! Fin du monde, oui ou non ? Qu’est-ce qu’on fait des chrétiens fidèles ? Combien de oints entre 33 et 98 ? Combien de oints entre 1874 et 1935 ? Christ est le premier être créé ?

1 Quelques déclarations insolites Pour essayer d’éteindre les critiques, les Témoins de Jéhovah  confessent , généralement, des dizaines d’années après les faits2, une partie de leurs fautes ou de leurs erreurs. Société confesse ses erreurs du passé! A part les  vieux  cela ne concerne plus les personnes qui lisent actuellement la littérature jéhoviste, si bien qu’elles se contentent de sourire et de se réjouir de ce que, aujourd’hui, les Témoins de Jéhovah sont  dans la pleine lumière  face aux erreurs du passé. Les Témoins de Jéhovah sont encouragés à rester positifs : la Société progresse ! Mais l’histoire des Témoins de Jéhovah est tellement riche en affirmations, aussi candides qu’absolues, que je désire en partager quelques-unes avec vous. Comme moi vous vous posez probablement la question :  Mais quel rapport ?

Ne cherchez pas, il n’y en a pas si ce n’est qu’il fallait absolument, en 1921, trouver des  preuves  pour montrer que le Seigneur était réellement présent depuis 1874 ! Ce fut en 1874 l’année de la seconde présence de notre Seigneur, que fut fondé le premier syndicat ouvrier. Nous n’en mentionnerons que quelques-unes, postérieures à 1874 comme preuve cumulative de la présence du Seigneur depuis cette date. On peut comprendre que cela ait été à l’époque une déclaration explosive ! Rutherford, qui n’a jamais craint le ridicule, va simplement décaler de 40 ans la date de la présence de Christ, la repoussant à 1914 Quelqu’un dira  et les preuves  ? C’est exactement la même chose sauf que c’est le contraire ! Ne soyez pas trop sévères : à chaque nouvelle affirmation, les Témoins de Jéhovah se réjouissent de la  nouvelle lumière .

Bien que factice cette joie les encourage sur le sentier raboteux que propose  l’Organisation divine . Mettez-vous à leur place, cela a dû leur faire drôle ! De nos jours, cela fait sourire mais à l’époque de nombreuses personnes sérieuses ont dû pleurer. Bien entendu, face à de tels changements, beaucoup de personnes prennent conscience qu’elles sont  menées en bateau  et quittent l’organisation. Même ces départs sont bénéfiques pour l’Organisation.

En effet, en perdant des  contestataires  elle ne garde que les  moutons  qui se contentent de  bêler à voix forte  pour saluer la  vérité actuelle. Ainsi le groupe devient plus soudé, plus fort, plus soumis. Aux jours des navettes spatiales, de Rosetta et Philae, les affirmations de Rutherford sont dépassées! La différence c’est qu’ici, la  vérité  propagée par les Témoins de Jéhovah est une affirmation mensongère évidente à tous. C’est quelque chose qui asservit et abêtit.

Cet événement eut lieu au printemps de 1878, trois ans et demi après sa Seconde venue qui inaugura l’œuvre de la Moisson dans l’automne de 1874. Oubliez les apôtres ressuscités, ils ne dérangent personne ! Surtout quand il s’agit de princes ressuscités tels qu’Abraham, Isaac, Jacob, David qui vivaient il y a plusieurs millénaires8 ! Les incrédules ont donné libre cours à leurs sarcasmes, mais elle n’en est pas moins un témoignage au nom de Jéhovah. Notons que cette fois il ne s’agit pas de ressuscités invisibles, comme les apôtres depuis 1878, mais de vrais personnages en chair et en os. Les princes se faisant attendre c’est lui qui va utiliser cette maison comme résidence d’hiver accompagné de sa concubine et c’est là qu’il mourra.