Danny Boy L’influent de la scène PDF

Claude Piron peut être considéré comme l’un des premiers chanteurs français de rock. Claude Danny Boy L’influent de la scène PDF commence sa carrière en solo dès 1958 avec une reprise du succès des Kalin Twins When renommé Viens. Il enregistre ses premiers disques sous son vrai nom, pour Ducretet-Thomson.


Danny Boy est unanimement considéré comme étant le « premier rocker » français, avec l’enregistrement, en 1957, de la chanson « Mon cœur bat », sous le nom de Claude Piron. En effet, comme l’écrit Richard Louapre dans ce livre passionné et passionnant, Danny Boy est un artiste à « trois carrières » : la première, sous son nom propre, puis en tant que Danny Boy et ses Pénitents à partir de 1960, ce qui lui a permis d’enregistrer des titres comme « Un collier de tes bras » ou « Ma Solitude », et d’effectuer cette fameuse tournée de près de 300 dates au sein du cirque Pinder, jouant tous les soirs devant 5 000 personnes. Et la troisième ? C’est aujourd’hui même ! Danny, avec son timbre clair et particulièrement bien frappé, enchaîne à nouveau les concerts avec succès. Le premier rocker français ? Oui, mais aussi le seul à être resté fidèle à sa passion !

Selon la légende, ils veulent bien cachetonner, mais ne veulent pas se commettre publiquement avec un yéyé. Ses premiers succès : Un collier de tes bras, Un coup au cœur, C’est encore une souris, Je ne veux plus être un dragueur, font admirer son timbre de voix particulièrement bien frappé et clair, qui le distingue des autres chanteurs. En 1962, Danny Boy et ses Pénitents, sont engagés pour une tournée de huit mois le cirque Pinder. La mésentente s’étant installée dans le groupe, ils ne la termineront pas. Les Pingouins remplaceront les Pénitents au pied levé pour le dernier mois. Danny poursuivra quelque temps sa carrière, accompagné par différents groupes, dont les Pingouins, les Schtroumpfs et même une reformation des Pénitents, décagoulés !

Son chant du cygne sera sa participation en 1967 à la calamiteuse tournée « L’Épopée du rock », avec Vince Taylor. Danny Boy reprendra ensuite son ancienne activité de poissonnier sur les marchés normands. Dans les discussions avec ses clients les questions sont souvent les mêmes sur sa carrière et la reprise au vu de la mode rétro. En 2004, Danny Boy reprend ses concerts. Depuis 2006, il est accompagné par les Guitar Express, « les Shadows français ». Il se produit régulièrement Au Petit Journal – Montparnasse et fait quelques galas en province.

Il fait également partie de la tournée  Rock’n’Roll Legend , aux côtés de Jean Veidly des Pirates, Vic Laurens des Vautours, et de Mike Shannon. Les musiciens de Danny Boy, Les Pénitents, portaient des cagoules pour ne pas être reconnus, car ils étaient, assure-t-on à l’époque, des fils de diplomates malgaches venus en France pour étudier. Jean-Noël Levavasseur, interview de Danny Boy, Dimanche Ouest-France, 17 juillet 2011. Yves Messé, Danny Boy : ce Normand pionnier du rock français, 2002. Richard Louapre, Danny Boy : L’Influent de la scène, Camion Blanc, 2009.

Rechercher les pages comportant ce texte. La dernière modification de cette page a été faite le 7 septembre 2018 à 14:19. 2002, sous le nom d’Angerfist, au label Overload Records. En 1997, Danny, alors âgé de 16 ans, débute dans la composition de morceaux breakbeat et dans la programmation instrumentale à l’aide des logiciels de M. Son intérêt pour la musique grandissant au fil du temps, il se met à travailler jour et nuit sur ses compositions et sur leur qualité musicale.

Cherchant l’amélioration et le développement de son style, sa musique devient rapidement professionnelle au fil des mois. Pour Danny, le style techno hardcore devient rapidement un mode de vie. Mark Vos, le directeur du label, contacte peu après Danny pour lui proposer une coopération musicale avec le label. Produisant une quantité de nouvelles compositions et inspiré par les nombreux fans de hardcore, Danny continue à commercialiser ses titres.

L’idée pour Angerfist de mixer en direct durant des événements prend bientôt forme. Par la suite, Angerfist et son équipe font des tournées dans bon nombre de pays d’Europe, aux États-Unis et en Russie. Selon Danny, une seule chose manquait à son palmarès discographique – un album. Deux ans après le premier album, en mars 2008, leur premier concert en solo est planifié,  Angerfist the Mutilate Concert! Angerfist sur scène au festival Syndicate en 2013. Cet opus fait notamment participer The Outside Agency, Negative A, Miss K8 et Dr.