Des oiseaux à protéger– PDF

La protection des oiseaux est un champ de la biologie de la conservation qui traite des espèces d’oiseaux menacées. Les scientifiques et professionnels de la conservation ont développé de nombreuses techniques de protection. Celles-ci ont eu des succès divers. L’objectif principal est d’établir une population viable dans les zoos ou les centres de reproduction, afin de préparer une des oiseaux à protéger– PDF future dans le milieu naturel.


Des problèmes de diversité génétique se posent cependant. Ces réintroductions peuvent avoir pour objectif la création de nouvelles populations ou la réintroduction d’espèces éteintes dans le milieu sauvage. Les réintroductions peuvent être très difficiles et échouent souvent si leur préparation est insuffisante, car les individus nés en captivité perdent les aptitudes liées à la connaissance de la vie sauvage. Elles peuvent également échouer si les causes à l’origine du déclin n’ont pas été traitées. Les délocalisations visent à introduire des populations d’espèces menacées dans des habitats appropriés qu’elles ne peuplent pas encore.

Il y a plusieurs raisons de le faire : la multiplication des populations offre une garantie en cas de désastre, et, dans beaucoup de cas les populations originales sont menacées dans leur habitat habituel. Article détaillé : Liste des parcs ornithologiques dans le monde. La destruction de l’habitat est la menace la plus sérieuse pour la plupart des espèces d’oiseaux. Les organisations de conservation et les organismes gouvernementaux travaillent à la protection des zones naturelles. La prise de conscience qu’il faut protéger les oiseaux est un phénomène ancien puisqu’en 676 Cuthbert de Lindisfarne édicte ce qui pourrait bien être la première loi de protection de ceux-ci.

Parallèlement les premières protections des habitats y sont prises comme la création du National Bird Preserve de Floride en 1903. En 1954, la Protection of Birds Act interdit en Grande-Bretagne la récolte des œufs. En 1985, l’initiative ZICO est lancée. En 2000, en France, une loi jugée scandaleuse par les associations de protection des oiseaux, est adoptée. Elle élargit, au mépris des accords européens, les dates d’ouvertures de chasse aux oiseaux migrateurs c’est-à-dire sur près de 7,5 mois contre 5 en moyenne en Europe. La LPO est le représentant pour la France de Birdlife international qui regroupe des partenaires de tous les pays.

Collar N,  How many bird extinctions have we prevented? The restoration of the Mauritius kestrel Falco punctatus population. Statut et distribution de l’étourneau endémique de Bali. Le  The Spotted Owl Fracas: Mixing Academic, Applied, and Political Ecology. Les connaissances scientifiques écologiques et le développement et la gestion des ressources et de l’espace: Journées scientifiques Ecologie et développement, 19-20 septembre 1979, Éditions du CNRS, 1981, p.