Des Sueurs locales PDF

53 : Nocif pour les organismes aquatiques, peut entraîner des effets néfastes à long terme pour l’environnement aquatique. S57 : Utiliser un récipient approprié pour éviter toute contamination du milieu ambiant. S60 : Éliminer le produit et son des Sueurs locales PDF comme un déchet dangereux.


Des Sueurs locales, par Jacques Débrousse-Latour,…
Date de l’édition originale : 1873

Ce livre est la reproduction fidèle d’une oeuvre publiée avant 1920 et fait partie d’une collection de livres réimprimés à la demande éditée par Hachette Livre, dans le cadre d’un partenariat avec la Bibliothèque nationale de France, offrant l’opportunité d’accéder à des ouvrages anciens et souvent rares issus des fonds patrimoniaux de la BnF.
Les oeuvres faisant partie de cette collection ont été numérisées par la BnF et sont présentes sur Gallica, sa bibliothèque numérique.

En entreprenant de redonner vie à ces ouvrages au travers d’une collection de livres réimprimés à la demande, nous leur donnons la possibilité de rencontrer un public élargi et participons à la transmission de connaissances et de savoirs parfois difficilement accessibles.
Nous avons cherché à concilier la reproduction fidèle d’un livre ancien à partir de sa version numérisée avec le souci d’un confort de lecture optimal. Nous espérons que les ouvrages de cette nouvelle collection vous apporteront entière satisfaction.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur www.hachettebnf.fr

S61 : Éviter le rejet dans l’environnement. Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire. Si ce bandeau n’est plus pertinent, retirez-le. En pratique : Quelles sources sont attendues ? Le praziquantel est un anthelminthique efficace contre certains vers plats. En médecine vétérinaire il est couramment utilisé comme vermifuge contre les ténias. Depuis lors il s’est révélé indispensable dans des indications de plus en plus nombreuses et est reconnu comme tel par l’Organisation mondiale de la santé.

En raison d’une importante métabolisation initiale, seule une quantité relativement faible du produit passe dans la circulation systémique. Le praziquantel est métabolisé par la voie 3A4 du cytochrome P450. La molécule induit de ce fait une contraction des parasites avec pour résultat une paralysie dans la phase de contraction. Une autre hypothèse sur le mécanisme d’action du praziquantel a été récemment évoquée. Le médicament semble interférer avec l’absorption d’adénosine, par les vers en milieu de culture. La majorité des effets secondaires apparaissent à la suite de la destruction des parasites, de la libération du contenu des parasites et des réactions immunitaires consécutives de la part de l’hôte. Normalement plus la charge parasitaire est élevée, plus les effets secondaires seront lourds et fréquents.

Système nerveux central : les troubles les plus fréquents sont les vertiges, les maux de tête et le malaise. La somnolence, la fatigue sont également observées. Une diarrhée peut apparaître et évoluer vers une forme sévère avec colite. Des sueurs, de la fièvre, et des selles sanglantes peuvent être associées à la diarrhée.