Design industriel, dessin de conception PDF

La révolution consiste à faire tourner un profil 2D autour d’un axe 3D : on obtient ainsi un volume de design industriel, dessin de conception PDF. C’est la technique majoritairement utilisée dans le jeu vidéo, et le cinéma d’animation.


Les techniques de représentation à main levée sont aujourd’hui encore les outils privilégiés du designer. Essentielles dans la phase de conception du produit, elles permettent d’explorer différents axes de recherche et de préciser, au fil des esquisses, les concepts. Pour tirer tout le bénéfice de ces outils de création, mais aussi de communication, indispensables à une confrontation fructueuse au sein d’un groupe de travail, encore faut-il disposer des techniques de base du dessin de design industriel, à l’aide d’un texte très précis et d’une multitude d’exemples de projets à différents stades d’élaboration. Technique au feutre, à l’encre, au crayon, à l’aquarelle, emploi de la perspective, mise en situation de l’objet ou représentation de ses utilisations, réflexes de présentation des dessins et principes du dessin d’exécution : le lecteur trouvera ici tout le savoir-faire du concepteur-designer.

La modélisation polygonale induit une marge d’erreur de proportions et de dimensions le plus souvent invisible à l’œil nu. Dans le cinéma d’animation, les modèles 3D organiques sont le plus souvent lissés. Les méthodes de modélisation à partir d’exemples permet de réutiliser des modèles existant, et de construire un modèle existant par assemblage. La modélisation à partir d’exemple permet de créer des polyèdres donc les algorithmes de rendu pour ce type de données sont toujours adaptés. Le temps de création d’un modèle 3D est réduit, puisque le maillage final est obtenu par assemblage de maillages existant. Le processus de modélisation est aussi simplifié, ce qui permet à un plus grand nombre d’utilisateurs de créer des données 3D. De manière analogue à l’échantillonnage en musique, la réutilisation de données existantes pose des questions en matière de propriété intellectuelle et de copyright.

La qualité des maillages obtenus est directement dépendante du matériau de base, notamment en matière de résolution et de topologie. La modélisation par courbe se base sur un maillage adaptatif, conçu pour adapter ses subdivisions à la complexité des courbes dans une région donnée. Une surface parfaitement plane aura un nombre de subdivision très faible ou nul. C’est la technique de modélisation la plus précise.

Elle consiste à accélérer le processus grâce à la subdivision automatique d’une partie de la surface. Ceci permet d’ajouter des détails à certains endroits uniquement, sans se soucier du nombre de faces comprises sur la globalité de l’objet. Elle se rapproche de la modélisation polygonale par les techniques employées lors de la création de la forme, et de la modélisation par NURBS en ce qui concerne le rendu de la surface, c’est-à-dire son arrondi. Article détaillé : Géométrie de construction de solides.