Dis maman, pourquoi on peut pas dire merde ? PDF

Organisée, puis que j’ai accueillie et accompagnée au cours de l’un de mes précédents ateliers « Mon temps et moi ». Dis maman, pourquoi on peut pas dire merde ? PDF cours de cet atelier, elle avait osé s’exprimer sur son histoire, en racontant brièvement son burn-out. Plus récemment, et ce sont ses propres mots que je reprends, elle a commencé à écrire cette histoire, son histoire.


 » Ça me fait chier ! Alors papa, on y va ? Merde, à la fin ! Je veux bien essayer… C’est géant ! C’est promis, maman ! Maman, je voulais, te demander… Je vais le faire après, etc. « . Petits ou gros, comment déprogrammer les mots qui empoisonnent déjà l’avenir de votre enfant ? Comment traquer les tournures qui défigurent son image sociale ? Comment en finir avec ces expressions maudites qui gâcheront son existence d’adulte ?. Apprendre à l’enfant à bien parler pour apprendre à bien penser, tel est l’objectif de ce livre, mais aussi lui permettre de maîtriser son discours et de l’adapter aux attentes de son entourage. Les mots ne peuvent pas tout mais ils peuvent beaucoup. Un livre de chevet pour tous les parents qui visent l’excellence pour leurs enfants.

Elle y décrit à la manière d’un journal de bord, et de façon très juste,  les mécanismes du stress, de la fatigue. La détresse que l’on peut vivre dans une entreprise : l’obligation de résultat, de perfection, d’objectifs inatteignables, l’absence de reconnaissance. Et surtout comment elle s’en est  sortie, quelles ressources elle a utilisées, quelles pistes elle a explorées. Puis elle a eu l’idée de partager son histoire pour que cela puisse aider les autres femmes et hommes qui vivent cette expérience.

Je lui ai donc ouvert le blog et je la remercie profondément pour cette confiance. Je viens de fêter mes 36 ans. Et plus que jamais, cet anniversaire a une saveur particulière. Il a le goût du renouveau, de l’envie, de la zénitude et d’une certaine forme de sagesse. L’épreuve que j’ai traversée s’appelle le burn-out.