Et si on jouait ! PDF

Commission fédérale d’appel de la et si on jouait ! PDF. Cette décision clos un litige sur le plan sportif. La demande n’a évidemment rien d’illégal en soi. Le cas s’est d’ailleurs déjà produit, Deco à titre d’exemple était initialement brésilien avant d’acquérir la double nationalité portugaise à son arrivée au Portugal, pays dont il finira par porter les couleurs.


Et si on regroupait des tas d’objets insolites sous des thématiques connues des petits (les animaux, les transports, les bruits?) ? Et si on leur proposait d’observer, de détailler, de choisir, de chercher, de nommer chacun de ces objets ? Et si on jouait avec les images ? Un imagier photo comme un inventaire à la Prévert pour jouer et éduquer le regard des petits !

Le 4 mai 2000, José Aloisio indique avoir obtenu un passeport portugais. 30 mai 2000, son compère Alex Dias de Almeida indique avoir lui aussi pu obtenir le précieux document. 17 septembre 2000 :  Plus portugais que ces passeports, tu meurs , déclare le président de l’ASSE, Alain Bompard, face à cette rumeur. 23 septembre 2000 : Les Stéphanois qui n’ont plus gagné depuis le 19 août perdent à Strasbourg, 2-3. Le lendemain, l’entraîneur depuis 1998, Robert Nouzaret, prend la porte. 27 septembre 2000 : Le club fait vérifier le passeport d’Alex aux rayons ultraviolets, au commissariat de Saint-Étienne : il semble authentique.

30 septembre 2000 : Le gardien ukrainien Maxym Levytsky obtient lui un passeport grec. Le jour même, les Stéphanois sont défaits à domicile 0-2 par Rennes et deviennent relégables. 30 octobre 2000 : Le club fait vérifier le passeport grec de Levytsky, il semble authentique. 25 novembre 2000 : Le joueur monégasque Pablo Contreras est aligné lors de la défaite 3-4 de son équipe à Lens. Il ne se doute pas qu’il joue alors son dernier match avec les rouges et blancs.