Ethnologie – Anthropologie PDF

Image représentant une collection d’objets pouvant être logés dans l’étude de la discipline. L’ethnologie est l’une des sciences humaines et sociales : elle relève de l’anthropologie et est connexe à la sociologie. Anthropologie des religions : domaine de l’anthropologie qui tente d’expliciter le fait religieux. Anthropologie juridique : analyse culturelle ethnologie – Anthropologie PDF symbolique des phénomènes juridiques.


Dans une langue classique accessible à tous, Ethnologie-Anthropologie offre un panorama inédit d’acquis et de perspectives qui vont de la parenté à l’économie en passant par le politique et le religieux : naissance et définitions de la discipline ; préhistoire de la race humaine ; inventaire de ses techniques instrumentales et sociales ; permanences sous les changements apparents ; variétés des alliances, des mariages, des familles, des pouvoirs, des systèmes d’autorité, des symbolismes au sein de multiples croyances, langues, arts, manières de vivre et de penser ; modalités diverses de la production des biens, de leur distribution et de leur consommation ; foisonnantes inventions et institutions humaines, qui expriment toutes un pluralisme virtuel borné par la nécessité de construire l’identité sociale et personnelle.
L’ouvrage montre que l’ethnologie, loin d’être la science des sociétés dites périphériques, constitue une méthode d’analyse et un savoir permettant de saisir en leur centre les aspects les plus concrets de la vie d’aujourd’hui.

Anthropologie des techniques et de l’objet. Anthropologie du politique : elle étudie les différentes formes que peut prendre le pouvoir au sein des sociétés humaines. Anthropologie de l’art : analyse culturelle et symbolique de la production artistique sous toutes ses formes. Ethnomusicologie : étude des rapports entre musique et société.

Ethnobiologie : étude des relations avec le monde du vivant. Ethnobotanique : étude des rapports entre le végétal et la société. Ethnochoréologie : domaine qui s’attache principalement à l’étude du répertoire dansé des populations rurales, et plus particulièrement des peuples extra-européens. Historiae ivrisqve pvblici Regni Vngariae amoenitates,Vienne, 1783. C’est aussi lors des colonisations et occupations européennes que les sciences ethnologiques se différencient de la littérature exotique.

XXe, et désigne parfois encore l’ensemble des sciences sociales qui étudient les sociétés dites  primitives  et l’homme fossile. Et c’est Lévi-Strauss qui fut un des introducteurs de ce mot et du concept dans la tradition intellectuelle française. C’est ce sens que les anglais attribuent depuis longtemps au mot ethnology. Article détaillé : Liste des courants de l’anthropologie.

Historiquement, l’ethnologie diffère de la sociologie en ce qu’elle privilégie non pas l’étude des phénomènes sociaux des pays industrialisés comme le ferait cette dernière, mais au contraire les communautés traditionnelles extra-européennes, qui ont longtemps été considérées comme des  cultures primitives . Lorsque l’on tente de distinguer le plus clairement possible l’ethnologie et la sociologie, le plus aisé est d’insister sur la différence des angles d’approche. Aussi on peut évoquer la considération de la dimension symbolique qui est caractéristique de l’ethnologie : étude des mythes, des rites, et globalement des pratiques et perceptions symboliques du monde environnant. Nous rappelons que la définition de l’ethnologie a profondément évolué. Alors on peut dire que l’ethnologie théorise les descriptions de l’ethnographie dont l’unité d’étude est l’ethnie, groupe humain caractérisé par sa langue et sa culture.

Ces deux sciences font en définitive partie de l’anthropologie. Selon Claude Lévi-Strauss, l’ethnographie est le recueil des données sur le terrain principalement. L’ethnologie est l’analyse de ces données et l’anthropologie est un travail comparatif. Lévi-Strauss est une exception dans le paysage anthropologique. Il a fait très peu de travaux de terrain, contrairement à bon nombre de ses confrères.

En effet, dans la pratique, ces étapes ne sont pas hermétiques. Jean Servier, Méthode de l’ethnologie, PUF, coll Que sais-je ? Breton, Les Ethnies, Presses universitaires de France, Paris, 1981, 127 p. Gérard Prunier, Les ethnies ont une histoire, Karthala, Paris, 2003, 435 p. Anthropologie , Dictionnaires des sciences humaines, ibid, p21. POIRIER, Jean, Histoire de l’ethnologie, PUF, Que sais-je ? Marc Augé, Jean Cuisenier, Philippe Descola et al.