Fashion Game Book : Histoire de la mode du XXe siècle PDF

En raison de l’accès limité au réseau Internet, le projet avance lentement. Internet, et le rythme de croissance des publications s’accélère. Parallèlement, en 1978, le Conseil des Arts du Canada créé Canadiana, un organisme sans but lucratif visant la préservation fashion Game Book : Histoire de la mode du XXe siècle PDF patrimoine canadien et à sa mise en ligne.


De quand date la création du prêt-à-porter ?
Quelles sont les créations révolutionnaires d’hier, qui sont aujourd’hui les fondements de notre garde-robe ?
De Bettina à Kate Moss, comment les mannequins sont-ils devenus des icônes de notre temps ?
Qui était l’égérie de Paul Poiret ?
Comment a débuté Gabrielle Chanel ? Christian Dior ?
YSL ? Ralph Lauren ?
Qu’est-ce que le phénomène « low cost » ?
Quelles sont les meilleures écoles de mode ?
La mode a son histoire, et la connaître permet de mieux juger la création contemporaine.

C’est ce que vous propose d’explorer ce livre, d’approche ludique, véritable anthologie de la mode contenant plus de 400 illustrations. Une clé idéale pour « entrer en mode » avec plaisir et facilité.

Florence Müller est historienne de l’art, expert-consultante en mode, commissaire d’exposition, professeur à l’Institut français de la mode et Paris Fashion Editor du magazine Surface. Elle se consacre à l’étude des phénomènes de mode, et parmi ses publications figurent : Yves Saint Laurent (La Martinière, 2008), Histoire du look (ARTE, 2007), Les Paruriers. Bijoux de la haute couture (Fonds Mercator, 2006), Belles en vogue (Ramsay, Éditions du Collectionneur, 2004), Excentriques (Éditions du Chêne, 2001), Art et mode (Assouline, 1999).

En 1993, John Mark Ockerbloom crée Online Books Page. Contrairement au projet Gutenberg, ce projet cherche à répertorier et réunir différents textes numériques anglophones déjà publiés, au sein d’un point d’accès unique. En 1995, Jeff Bezos crée Amazon. La presse, dans son sens large, commence alors à se mettre en ligne. De son côté, Brewster Khale fonde Internet Archive. En 1997, la Bibliothèque nationale de France crée Gallica.

En 2000, le logiciel de lecture Mobipocket est créé. Le Gemstar ebook devient alors la première tablette de lecture numérique officielle. En 2001, Adobe Flash Player lance son premier logiciel gratuit qui permet la lecture de fichiers numériques. L’année 2001 marque enfin la création du premier smartphone.

En 2004, la compagnie Sony produit sa propre tablette. En 2007, Amazon commercialise Amazon Kindle, ou Kindle, qui permet à l’entreprise de se spécialiser dans la lecture numérique, alors qu’elle se concentrait jusque là sur l’édition numérique. 2008, la qualité de lecture sur l’écran des liseuses s’améliore considérablement. De nombreux éditeurs commencent dès lors à distribuer, sous format électronique, des livres tombés dans le domaine public. Au même moment, pour une question de coûts et de rentabilité, certains éditeurs commencent à publier leurs auteurs de cette manière. C’est la  transposition à l’identique d’un livre papier en version numérique .