Français mais étranger PDF

Un article de Wikipédia, l’encyclopédie libre. Logo Agence pour l’enseignement français mais étranger PDF à l’étranger AEFE.


La France possède des territoires qui sont hors de la métropole (outre-mer). Ces territoires sont français mais les peuples qui en sont originaires sont presque français. En métropole, on les considère comme des étrangers. On ne fait pas la distinction entre les Français colorés des outre-mer et les Français d’origine étrangère.

Dans la mesure où ces établissements scolaires sont implantés sur le territoire d’autres États, seule une loi locale ou une convention bilatérale entre l’État en question et la France leur permet d’échapper aux règles qui régissent le système éducatif local. L’importance prise par le réseau entraîne cependant, au fil des ans, une grande diversité administrative, juridique et financière. Sur le terrain, l’inégalité des rémunérations entre les différentes catégories de fonctionnaires crée un malaise préjudiciable à la cohésion des établissements et à la motivation des enseignants. Timbre commémoratif imprimé en 1989 pour le tricentenaire du Lycée français de Berlin.

Le Lycée français de Salonique en 1912. L’école française de Copenhague bombardée par erreur par l’aviation anglaise en 1945. Certificat de scolarité de Claude François au Lycée français du Caire en 1956. Visite du président François Mitterrand au Lycée français de Sofia en 1989. Article détaillé : Agence pour l’enseignement français à l’étranger. Le réseau d’enseignement français à l’étranger rassemble près de 500 établissements scolaires répartis dans 135 pays. Environ 330 000 élèves y sont scolarisés, dont un peu plus d’un tiers de Français et près de deux tiers d’élèves étrangers.

Ces établissements sont aussi dits  établissements en gestion directe  : ils sont des services déconcentrés de l’AEFE, représentée par l’Ambassade de France. Les établissements homologués par l’Éducation nationale française sont tenus de délivrer un enseignement conforme aux programmes, aux objectifs pédagogiques et aux règles d’organisation applicables en France, dans les établissements de l’enseignement public. Cette homologation n’est pas acquise à titre définitif et les établissements doivent régulièrement se soumettre à une procédure de vérification du respect des critères cités. Dans les établissements publics relevant de l’AEFE et dans les écoles conventionnés avec l’AEFE, un élève français de 6 ans au moins ne peut être refusé par le lycée français, quel que soit son niveau ou la période de l’année scolaire. Les fonctionnaires français peuvent obtenir un détachement direct dans les établissements non conventionnés, mais ils sont payés par l’organisme gestionnaire sans corrélation de leur traitement indiciaire français. Quelques établissements offrent la gratuité des frais de scolarités aux enfants de leurs personnels locaux, leur permettant ainsi de bénéficier de l’enseignement français auquel ils n’auraient pu avoir accès faute de moyens. Article détaillé : Liste des établissements scolaires du réseau de la Mission laïque française.