Francis Pasche PDF

Cet article est une ébauche concernant la psychologie. Jean Bergeret, La dépression et les états-limites, Payot, coll. Jean Laplanche et Jean-Bertrand Pontalis, Vocabulaire de francis Pasche PDF psychanalyse, 1967, Éd. Presses Universitaires de France, 2007, Coll.


C’est par deux livres A partir de Freud et Le sens de la psychanalyse que Francis Pasche est le plus généralement connu. Cependant son œuvre, à redécouvrir, compte un nombre très grand d’articles couvrant l’essentiel du champ de la psychanalyse ; Un peu plus jeune que Lacan qu’il côtoie à la Société psychanalytique de Paris avant le départ de celui-ci, il développe des modes de pensée qui sont très différents des formulations lacaniennes. Il n’est pour s’en convaincre que de comparer leurs façons de concevoir la notion de sujet, de  » Je « . Sensible à tous les aspects de l’activité du psychisme y compris au cœur de l’expérience traumatique, les hypothèses qu’il propose ouvrent des voies de réflexion fécondes et d’une grande originalité. Les concepts d’antinarcissisme par exemple, ou de dépression d’infériorité ont renouvelé profondément la compréhension des états dépressifs et des modalités de l’investissement amoureux. La métaphore du bouclier de Persée lui sert de support à une théorie nouvelle des états psychotiques et du fétichisme.

Rechercher les pages comportant ce texte. La dernière modification de cette page a été faite le 13 janvier 2018 à 21:50. Il est, avec le Ça et le Moi, l’une des trois instances de la personnalité. Il sert à désigner le résultat d’un processus qui se déroule chez l’enfant et reste imprimé dans son inconscient lorsqu’il est adulte. Le processus décrit par Freud est le suivant : le point de départ est une pulsion née dans le Ça. Au moment où elle voit le jour, cette pulsion est parfois contrainte par une force supérieure, exigeant de renoncer à la satisfaction qu’engendrerait la réalisation de l’acte pulsionnel. Le Surmoi découle de la résolution du complexe d’Œdipe : l’enfant assume les interdits du parricide et de l’inceste et s’identifie au parent du même sexe.

L’apparition du Surmoi est en outre liée à la prise de conscience de l’existence d’une réalité extérieure. Nous pourrions dire que les injonctions surmoïques seraient ici :  avale ,  crache ,  lâche ,  retient . Le Surmoi est un agent critique, la plupart du temps inconscient, filtrant les pulsions au travers de normes intériorisées. Le surmoi est une instance complexe, trop souvent considérée comme le  gendarme intérieur .

Ceci n’est pas faux mais un peu réducteur, surtout quand nous avons tendance à oublier que le « gendarme » protège autant qu’il interdit. Cette injonction vient de l’introjection du père interdicteur. C’est celui-là le vrai gendarme, ce qui ne veut pas dire que cette injonction est la plus importante. Cette contradiction fait émerger le symptôme afin de s’approcher de la jouissance, sans pour autant l’atteindre. Cette injonction a pour origine le modèle à atteindre. Issue de la figure paternelle désirée, elle peut amener à des conduites masochistes.

Francis Pasche, Françoise Davoine ou Heitor de Macedo. Freud a dessiné les contours du surmoi à partir de ce que l’enfant entend, puis lit et voit. Sándor Ferenczi souligne l’importance marquante des vécus traumatiques. Il précise que les grossièretés ou les injures façonnent le surmoi autant qu’elles en expriment la férocité. Contribution à la psychologie de la période de latence, in Psychanalyse I, Payot, 1990.