Frontières numériques et artéfacts PDF

Si vous n’avez pas encore vu ce documentaire, je recommande vivement de commencer par là avant de poursuivre cet article car vous n’aurez pas les informations vous permettant d’envisager de la possibilité d’un mensonge à une telle échelle. Je me suis alors dit que ça n’allait pas être compliqué de trancher et d’éventuellement mettre fin frontières numériques et artéfacts PDF ce mythe qui me paraissait un peu gros sur le coup !


Cet ouvrage interroge la manière dont les technologies numériques contribuent aux usages au point de les transformer, voire de les détourner, et les relations qui se tissent entre activités humaines et artefact numérique. Fruit du colloque «  »Frontières numériques et savoir » », ces réflexions complètent celles menées dans les livres publiés conjointement, les frontières numériques, dans la même collection.

Et finalement c’est là que tout a débuté, car en voulant chercher des images de la terre vu de l’espace dans google, non seulement je n’ai pas trouvé grand chose, mais il y a aucune image qui me donnait l’impression d’être une vraie photo plutôt qu’une image de synthèse. Je vais donc vous exposer les sujets sur lesquels j’ai investigué. Et vous allez voir que ça va aller crescendo ! La théorie officielle veut que sa rotation s’effectue en simultanéité parfaite avec celle de la terre car sa période de rotation orbitale sur 27,5 jours serait la même que la période de sa rotation sur elle même, de sorte que nous ayons l’impression que celle-ci soit immobile. A noter qu’il existe une vidéo de la NASA censée être vraie, montrant le transit de la lune devant la terre, faisant apparaître sa face cachée. Je vous laisse regarder cette vidéo et voir ce qu’il se dit dans les commentaires afin de vous faire votre propre avis sur le sujet. Persuadé que l’horizon était délimité par la courbure terrestre, je ne me suis plus jamais interrogé à ce sujet jusqu’à présent et j’avais vu personne remettre en cause ce fait.

73 m, voit l’horizon de la mer jusqu’à 4. Au delà, la mer serait cachée derrière cet horizon à cause de la courbure terrestre. Mais un gros problème se pose ! Malgré le fait que la terre soit ronde, l’horizon reste plat sur tout le champ de vision, tandis que cet horizon de 5 km, devrait former un cercle autour de nous ! Si la terre est sphérique, pourquoi ne voit-on pas l’horizon sous forme arrondi et pourquoi voit-on les parties jaunes qui se trouvent au delà des 5 km ?

A ce jour je n’ai pas eu d’explications tangible pour illustrer ce fait. Si vous en avez de votre côté, je vous invite à en faire part dans les commentaires. Il s’agirait d’un mirage constitué d’une réfraction des rayons lumineux au travers de l’atmosphère, doublé d’un rebond sur la couche la plus basse l’air. Atmospheric refraction is the deviation of light or other electromagnetic wave from a straight line as it passes through the atmosphere due to the variation in air density as a function of height. Atmospheric refraction near the ground produces mirages. La réfraction atmosphérique est la déviation de la lumière ou d’autres ondes électromagnétiques à partir d’une ligne droite, car elle traverse l’atmosphère en raison de la variation de la densité de l’air en fonction de la hauteur.

La réfraction atmosphérique près du sol produit des mirages. Visibilité de la Corse depuis Nice, terre plate ? Le plus étonnant c’est la probabilité de ce mirage d’annuler parfaitement la courbure terrestre sur l’ensemble du champ de vision, de sorte que nous la percevons nulle part ! Nous avons vu qu’un phénomène de réfraction est possible et que celui-ci peut agrandir la taille de l’image, mais pas vraiment convaincant pour expliquer la visibilité de choses que l’on devrait pas voir. Cela dit même en zoomant, nous nous apercevons d’une limite de la visibilité de l’horizon. Du à la perspective, il est facilement imaginable que des vagues situées au niveau de l’horizon, masquent ce qui se trouve à l’arrière plan. Effet d’autant plus amplifié avec un zoom.

D’une part il peut avoir un effet miroir se situant juste eau dessus du sol qui obstrue complètement ce qui se situe derrière. Dans l’image ci-dessous il fait disparaitre une partie de l’avion entrain de décoller, se situant au pied de la tour de contrôle. Ce dernier phénomène est apparemment variable selon les conditions météorologiques, ce dont la science ne parle jamais. Un astrophysicien comme Hubert Reeves va simplement nous dire que la terre est ronde car on voit les bateaux disparaître derrière la courbure terrestre. Ainsi la limite de la visibilité de l’horizon est donc beaucoup plus complexe que ce que l’on s’imagine sans y réfléchir. Encore plus factuel, voici l’extraordinaire vidéo d’un ballon météo envoyé à 33 km dans l’atmosphère.

La courbure n’étant pas plus prononcée dans un sens que dans l’autre, nous pouvons déduire que l’horizon est toujours plat à 33 km d’altitude ! Sauf qu’en étant bien attentif on s’aperçoit que lorsque la courbure est présente, l’image est courbée à un endroit en particulier et cela ne forme pas une courbe parfaite sur toute l’image. A noter aussi le soleil qui ressemble plus à un spot flottant au dessus de la terre, qu’à une boule de feu géante qui serait situé loin dans l’espace. Photo du ciel vue d’un avion avec absence de courbure terrestre, terre plate. Et voici une autre vidéo d’étoile filmée plus récemment, en janvier 2017. Si cela ne constitue pas une preuve directe de la terre plate, cela constitue une révélation qui semble être occultée puisque je n’ai jamais trouvé ce genre de photos jusqu’à présent.