Génération extrême Du punk à la cold-wave PDF

Deux punks britanniques dans les années 1980. Le mouvement punk, qui se centre sur le punk rock, s’appuie sur divers types d’idéologies, de génération extrême Du punk à la cold-wave PDF et autres formes d’expression, incluant art visuel, danse, littérature et films.


Depuis quelques années, les reformations de groupes issus du punk et des « années new-wave » se sont multipliées : Siouxsie & The Banshees, Wire, Fad Gadget, Undertones, Soft Cell …
C’est à présent toute une scène de nouveaux artistes, à peine nés en 1980, qui se réclament de leurs aînés, à l’instar de Bloc Party, d’Interpol, ou de Radio 4. Tous, à des degrès divers, plongent dans la musique des années charnières entre les 70’s et les 80’s, du punk à la cold-wave, en passant par le post-punk, le néo-romantisme ou la new-wave.
Il était temps de revenir sur ces années fascinantes, marquées par des groupes originaux et talenteux, aux inspirations extrêmes : 1975-1982, une période sans laquelle le rock dit alternatif ne serait pas ce qu’il est…

Groupe jouant sur la petite scène du 924 Gilman Street à Berkeley, en Californie. Les influences du punk-rock sont aussi le groupe américain The New York Dolls, mais aussi les groupes de rock britannique comme The Who et The Kinks première manière. Aux États-Unis, les Ramones ont posé, à partir de 1974, les jalons du punk américain. Plusieurs acteurs de la scène musicale de ce temps prennent les Sex Pistols pour des enfants. Jerry Nolan, batteur de New York Dolls. A de ce disque, retentit pour la première fois dans un lieu public en France, au Gibus. Après le punk pauvre est apparu le  punk chic , recyclage commercial et industriel de ce qui en 1977 s’inventait dans la rue.

Au-delà du nihilisme prétendu ou affiché, le punk est un mouvement assez largement créatif et solidaire, un mouvement qui en profondeur semble avoir posé les bases de différentes alternatives sociales et économiques, qui ont parfois réussi à durer. On est pas des Sauvages, Hello Happy Taxpayers, etc. Chaque scène locale a eu au moins son fanzine édité avec des informations, un graphisme différent, des entrevues avec les groupes locaux ou en tournée. The Specials, Madness ou The Selecter. Histoire du punk, éditions Perrin, 2017, 766 p.

Autodétermination et culture punk, de Fabien Hein, Le Passager clandestin, 2012. 1979-1992, de George Hurchalla, traduit par Ladzi Galaï, Rytrut, 2009 présentation en ligne. Sélection Prix du Livre Rock 2010. Une référence en la matière, truffé d’informations, d’interviews, commentaires et photos inédites. 2005, ouvrage présentant un panorama des mouvements musicaux de l’époque, depuis l’explosion du mouvement punk.