Guerre aux humains PDF

Si ce bandeau n’est plus pertinent, guerre aux humains PDF-le. En pratique : Quelles sources sont attendues ?


Sans renoncer à son bien-aimé walkman, Marco, aspirant superhéros, abandonne la ville-Babylone pour vivre dans une caverne avec l’ambition de fonder rien moins qu’une nouvelle civilisation, quelque part sur les monts de l’Apennin. Mais la forêt est très peuplée. De gangsters albanais, culturistes nazis, chasseurs, braconniers, carabiniers survival, immigrés besognant sur le gigantesque chantier qui menace la vallée. Et d’écologistes qui ont choisi la méthode de la hache pour combattre l’Humanité, principale ennemie de la planète. Marco irait bien ailleurs fonder sa société troglodyte mais la rencontre d’une belle barmaid qui cherche son saint-bernard avec une baguette de sourcier et de Sydney, clandestin nigérian, va l’entraîner dangereusement vers un chenil où se déroulent d’étranges combats.
Avec un sérieux farcesque, une belle et discrète sensibilité à la nature, ce récit pose, sans avoir l’air d’y toucher, quelques questions essentielles pour le millénaire qui vient.

Wu Ming est le pseudonyme d’un groupe réunissant cinq jeunes auteurs italiens dont les romans collectifs ambitieux, best-sellers en Italie, sont traduits en Allemagne et en Angleterre. Quatre des cinq ont publié aussi avec succès des ouvrages individuels gardant la signature Wu Ming assortie d’un numéro. Les éditions Métailié publient aujourd’hui deux d’entre eux.

Une réorganisation et une clarification du contenu paraissent nécessaires. Cologne en Allemagne, le 24 avril 1945, totalement détruite par les bombardements. La guerre se définit comme un état de conflit armé entre plusieurs groupes politiques constitués, comme des États. Les États font la guerre aux autres États, pas aux individus ni aux familles qui les composent. Ainsi, la guerre est définie comme un acte de politique étrangère ou défensif de dernier recours après d’ultimes négociations de diplomatie. Les guerres et leurs moyens sont juridiquement soumis à des règles d’honneur anciennes et tacitement admises, les lois de la guerre, devenues le fondement du droit international public.

Celles-ci définissent les conditions de légitimité, le déroulement, et les moyens licites des guerres. Pour Gaston Bouthoul,  la guerre est une forme de violence qui a pour caractéristique essentielle d’être méthodique et organisée quant aux groupes qui la font et aux manières dont ils la mènent. En outre, elle est limitée dans le temps et dans l’espace et soumise à des règles juridiques particulières, extrêmement variables suivant les lieux et les époques. Selon Carl von Clausewitz,  la guerre est la continuité de la politique par d’autres moyens , tandis que pour Carl Schmitt, la politique — qui évite la guerre ou y conduit — se fonde sur la distinction entre amis et ennemis.

Rousseau pour qui il n’y a pas de guerre avant que ne se forment les sociétés car  l’homme est naturellement pacifique et craintif. L’archéologie  ne permet pas réellement de trancher en faveur de l’existence d’une panoplie dédiée spécifiquement au combat. Chasse et outillage autant qu’armes de combat, les objets emblématiques du Néolithique laissent plusieurs pistes ouvertes. Le travail du cuivre au Chalcolithique, avec la fusion du minerai, l’alliage et la soudure transforme l’ art de la guerre .

Articles détaillés : Conflits entre Lagash et Umma et Liste des guerres de la République romaine. Les conflits entre Lagash et Umma, en Mésopotamie, entre 2600 et 2350 av. La guerre est perçue à l’époque de la Grèce antique comme dépendant des dieux qui accordent ou non la victoire. Des guerres marquantes sont par exemple la guerre lélantine, les guerres médiques,  la guerre du Péloponnèse, les guerres des diadoques. La guerre féodale revêt plusieurs aspects. Face aux guerres, le lieu de culte devient église fortifiée.