GUIDE PRATIQUE DES FLEURS DE JARDIN PDF

En pratique : Quelles sources sont attendues ? L’appellation  Sakura  s’applique en GUIDE PRATIQUE DES FLEURS DE JARDIN PDF à plusieurs taxons distincts.


Parmi la famille des Rosaceae : Prunus serrulata Prunus serrulata var. Ses fleurs sont d’un blanc presque pur teinté du rose le plus pâle particulièrement au niveau de la tige. Les yaezakura et shidarezakura sont d’autres variétés appréciées de cerisiers du Japon. On divise les variétés en gros en deux catégories : les variétés sauvages, et les cultivars de jardins. Les sakura tiennent une place de première importance dans la plupart des jardins japonais et des parcs publics, écoles et bâtiments publics japonais.

Comme les années fiscales et scolaires commencent toutes les deux en avril, le jour de la rentrée des classes coïncide avec la saison des cerisiers dans la plus grande partie de l’île de Honshū. L’association entre le sakura et le caractère éphémère de la vie, relie également celui-ci à la mort et donc aux samouraïs et aux bushi. Ce rapport avec la classe guerrière s’est poursuivi lors de la Seconde Guerre mondiale. Malgré la fin de l’impérialisme japonais, les militaires et les policiers utilisent aujourd’hui encore ces fleurs comme emblèmes, drapeaux et insignes à la place d’étoiles. Aux côtés de la fleur de chrysanthème, la fleur du sakura reste donc pour ces raisons teintée d’une note de nationalisme. La floraison du cerisier est un des événements naturels les plus marquants se déroulant au printemps.

Chaque année, l’agence météorologique du Japon et l’ensemble de la population suivent le front de floraison des cerisiers. Tous les soirs, les prévisions à ce sujet suivent le bulletin météorologique du journal télévisé. Les festivals du hanami célèbrent la beauté des cerisiers en fleurs et sont, pour beaucoup, une occasion de se reposer et de profiter du paysage. Les sakura sont représentés de manières très diverses sur les kimonos, les articles de papeterie et la vaisselle. Prunus Serrulata  Kanzan  à Ponta Grossa, sud du Brésil. Le Japon offrit 3 000 cerisiers aux États-Unis en 1912 pour célébrer l’amitié de leurs deux nations alors florissantes.

Ces arbres furent alignés au bord du Tidal Basin à Washington, et ce cadeau fut renouvelé en 1956 avec 3 800 arbres supplémentaires. Ce dernier est planté d’environ 150 arbres, qui attirent de nombreux visiteurs chaque mois d’avril. La promenade fluviale autour du Parlement européen de Strasbourg est plantée de cerisiers offerts par l’arrondissement de Nerima à Tokyo. Des cerisiers du parc de Sceaux en pleine floraison. Sakura : le cerisier en fleur annonce l’arrivée du printemps, Nippon.