Harry Dickson, Tome 9 : Les gardiens du gouffre PDF

Description de l’image Le Seigneur des anneaux les Deux Harry Dickson, Tome 9 : Les gardiens du gouffre PDF. L’histoire du film commence après la dissolution de la communauté de l’Anneau.


Dans une chasse hallucinante, Harry Dickson et Tom Wills seront entraînés du coeur de l’Empire britannique aux sommets glacés de la cordillère des Andes et à tous les dangers de la jungle amazonienne, pour ensuite poursuivre leurs adversaires dans les ruelles d’une Prague figée par la neige et la glace, jusqu’au coeur secret de l’Allemagne nazie, le château de la SS au Wewelsburg !

Sur les affiches et autres produits dérivés, Jackson a décidé d’utiliser les tours d’Orthanc et Barad-dûr, les deux tours du mal, bien que Tolkien n’ait jamais précisé desquelles il s’agissait. Après être entrés en Emyn Muil, Frodon Sacquet et Sam Gamegie rencontrent la créature Gollum, qui essaye de leur voler l’Anneau par la force. Vaincu, il promet aux Hobbits de les guider jusqu’au Mordor. Il les fait prisonniers et découvre qu’ils portent l’Anneau unique.

Il décide alors de les mener devant son père, mais, en traversant la cité détruite d’Osgiliath, les soldats du Gondor sont confrontés aux forces de Sauron menées par des Nazgûl. Pendant ce temps, les Uruk-hai qui ont fait prisonniers Merry et Pippin traversent les terres du royaume de Rohan. Aragorn, Legolas et Gimli, qui ont poursuivi les Uruk-hai, découvrent les traces de la bataille et suivent la piste de leurs amis jusqu’à l’intérieur du bois. Là ils rencontrent Gandalf, qu’ils croyaient mort après sa chute en combattant le balrog dans les mines de la Moria. Tandis que ses compagnons suivent Théoden, Gandalf, craignant que la forteresse ne puisse résister à une attaque des Uruk-hai de Saroumane, part à la recherche des Rohirrim exilés de Éomer. Cependant, Pippin et Merry, restés avec Sylvebarbe sur les conseils de Gandalf le Blanc, assistent à un conseil des Ents pour savoir s’ils vont participer à la guerre. Après de longues délibérations, ils décident de n’en rien faire.

Mais lorsque Sylvebarbe amène les deux Hobbits loin de la forêt, il découvre que Saroumane a tout détruit. Scénario : Peter Jackson, Fran Walsh, Philippa Boyens et Stephen Sinclair, d’après le roman éponyme de J. Jackson lui-même apparait comme l’un des Rohirrim qui attaquent les Uruk-hai devant la porte de la citadelle. Le scénario du deuxième film de la trilogie, écrit par Phillipa Boyens, Peter Jackson et son épouse Fran Walsh, a été considéré par ses auteurs comme le plus difficile à élaborer. Stephen Sinclair apparait également dans le générique comme scénariste, bien qu’il n’ait pas participé au scénario de New Line, mais uniquement à celui de l’entreprise Miramax, New Line ayant repris le projet abandonné par Miramax. New Line souhaitait un nouveau prologue pour ce film, dans lequel seraient résumés les événements de La Communauté de l’anneau, mais les scénaristes refusèrent pour éviter un excès d’informations. La première scène du film, montrant la lutte entre Gandalf et le balrog, avait déjà été pensée par les premiers scénaristes de Miramax et était censée être plus longue, montrant un balrog fait de boue à cause de sa chute dans les Monts Brumeux.

Les scènes d’Arachne, présentes dans le deuxième tome du roman où elles coïncident avec le siège de Minas Tirith, ont été supprimées des Deux Tours et insérées dans le Retour du roi. C’est l’une des raisons pour lesquelles les scénaristes modifièrent le personnage de Faramir par rapport au roman, ainsi que la trame de l’histoire. Ainsi, dans le roman, Faramir n’essaie pas d’amener les hobbits à son père, mais les laisse aller après les avoir aidés, ces derniers n’assistant donc pas à l’attaque d’Osgiliath, l’ancienne capitale du Gondor. Vieil Homme-Saule, déplacé dans la forêt de Fangorn, y attaque Pippin et Merry, et Sylvebarbe les sauve en prononçant les paroles attribuées à Bombadil dans le roman. Rorke’s Drift, au cours de laquelle 140 soldats britanniques affrontèrent 4 000 guerriers zoulous.