Histoire d’un soldat Juif (1881-1915) PDF

Loi relative au séjour des étrangers en France et à la Protection du Travail National, 8 août 1893. L’Histoire de l’immigration en France peut être divisée en trois vagues d’immigration successives: La première vague caractérisée par l’afflux de main d’œuvre lors de histoire d’un soldat Juif (1881-1915) PDF révolution industrielle.


Le 23 février 1515, un arrêt du Parlement de Paris autorise ainsi le  droit de succéder  à toute personne née en France de parents étrangers. Le Premier Empire restreint le droit du sol et fait dépendre la nationalité des origines la personne et non du lieu de résidence. La révolution industrielle atteint la France tardivement : c’est sous le Second Empire entre 1851 et 1870 que celle-ci démarre réellement. C’est le début de la première vague d’immigration en France. Le droit du sol est rétabli en plusieurs étapes. La loi de 1851 assure la nationalité française à  l’enfant né en France d’un étranger lui-même né en France . Article détaillé : Histoire des Juifs en France.

Depuis les années 1880, une vague d’immigrants juifs fuyant les pogroms d’Europe de l’Est arrive en France. Ces immigrants parlent yiddish et sont pour la plupart ouvriers ou artisans. Sous la Troisième République, la loi du 26 juin 1889 assure la nationalité française à  tous les étrangers nés en France et parvenus à leur majorité . Un quart de la population niçoise est italienne en 1896 . Malgré l’affaire Dreyfus, la France reste très attractive pour les Juifs d’Europe centrale et d’Europe orientale toujours victimes de persécution et de discrimination. Cette immigration contribue à la croissance du nombre de Juifs en France qui sont estimés en 1914, à la veille de la guerre, à 120 000 dont un tiers d’étrangers. La deuxième vague d’immigration est caractérisée par la période allant de la Première Guerre mondiale à la veille de la Seconde.