Imagerie du poignet et de la main PDF

Ces circonstances définissent le ressaut dit primaire. Des causes particulières tel que infection, ou plaie imagerie du poignet et de la main PDF tendon, voire inflammation de tendon rentrant dans le cadre de maladie rhumatismales plus générales, représentent des causes de ressaut dits secondaires. Enfin le diabète favorise l’apparition du doigt à ressaut. Il existe également le doigt à ressaut congénital.


Les livres francophones sur l’imagerie du poignet et de la main sont rares et déjà anciens alors que de nombreuses avancées ont été faites ces dernières années aussi bien dans les pathologies traumatiques que rhumatismales inflammatoires. Toutes les modalités d’imagerie ont ainsi trouvé leur place dans la stratégie diagnostique. Les limites mais aussi les points forts de chaque technique doivent être bien connus des cliniciens et des radiologistes. Il persiste trop souvent encore des erreurs de prise en charge comme la demande d’un bilan ligamentaire du poignet par une IRM simple ou une demande trop tardive d’échographie ou d’IRM pour la recherche d’une lésion de Stener du pouce; A l’heure des contraintes économiques, un tel ouvrage démontre l’importance de l’imagerie ostéo-articulaire et propose une stratégie cohérente offrant la meilleure prise en charge des pathologies exposées. Le point fort de ce livre est de rapporter la grande expérience des radiologues de la Clinique du Sport de Bordeaux et des spécialistes du poignet de la région. Tout praticien ayant à prendre en charge les pathologies du poignet et des doigts trouvera les données pratiques qui lui seront nécessaires pour demander ou réaliser une imagerie de grande qualité.

Cette anomalie concerne essentiellement le pouce. En réalité, le blocage en flexion est rarement présent à la naissance, il apparaît secondairement et le plus souvent sans phase de blocage. On peut parfois noter certain gonflement. Les symptômes peuvent spontanément disparaître au début de l’évolution. Avec l’accentuation de l’inflammation du tendon et de la gaine tendineuse, le tendon commence à accrocher dans la poulie de la base du doigt. Il apparaît progressivement une raideur d’origine articulaire qui peut ne pas disparaître spontanément après le traitement du ressaut. Au pire on ne peut plus redresser ou plier le doigt.