Inéluctable : la parole des crocs PDF

Aurélien Brulé dit Chanee, fondateur de l’association Inéluctable : la parole des crocs PDF, est né en 1979. Installé en Indonésie, il consacre sa vie à la préservation des gibbons.


« Ses cris attirèrent l’attention de son père, et des autres bûcherons. De l’autre côté de la rive, ils n’étaient que des témoins impuissants. Le gamin agrippa la main de son ami. La lutte ne dura que quelques secondes. Le visage tétanisé de terreur finit par disparaître dans l’eau noire. » Dans son combat pour la sauvegarde des animaux sauvages en Indonésie, depuis 16 ans, Chanee fait face à des mangeurs d’hommes… Que faire lorsque l’animal à sauver est un tueur d’enfants ? Comment maintenir son discours pour le respect de la vie sauvage ? Comment enrayer le conflit sans bain de sang ? Comment rester allié des populations locales lorsque l’on tente de sauver l’animal qui les chasse ? Chanee tente de répondre à ces questions, en relatant ses expériences, ses choix entre sueurs froides, frustration et résignation. Sauver des écosystèmes entiers dont l’Homme fait partie, semble une évidence. Dans les faits, des hommes et des animaux entrent en conflit, et des victimes innocentes sont à déplorer dans les deux camps. Et si cette réalité n’était pas inéluctable ?

Il nait à Fayence, dans le Var le 2 juillet 1979. Se rendant régulièrement dans un parc zoologique près de chez lui, il étudie les gibbons qui y sont détenus et analyse leur comportement. 1996, alors qu’il n’est encore que lycéen. Il en revient marqué par la menace de la déforestation, qui en détruisant l’habitat naturel du gibbon, le conduit peu à peu à la disparition. Il débarque en Indonésie en 1998, au moment de la chute du dictateur Soeharto et s’installe à Bornéo.

Là, il fonde l’association Kalaweit qui se consacre à la protection des animaux chassés de leur espace naturel. Depuis 2011, Kalaweit achète des parcelles de forêts à Bornéo et Sumatra pour les transformer en réserve et offrir à la faune sauvage un habitat sécurisé. Pour populariser son combat et récolter des fonds, Chanee publie des livres sur sa vie en Indonésie et les conditions de vie des gibbons qui, incapables de s’adapter aux changements dans leur milieu naturel, meurent dès que leur territoire est détruit par un incendie. ONG présentes sur place, il dénonce le rôle des propriétaires de palmeraies, qui détruisent l’écosystème indonésien pour produire de plus en plus d’huile de palme.