L’économie de l’Inde PDF

Taux d’alphabétisation 2009 -15 ans : 79. La perle est sans valeur dans l’économie de l’Inde PDF propre coquille.


Pauvreté de masse d’un côté, essor de grands centres tertiaires à vocation mondiale de l’autre, ces deux réalités de l’Inde moderne coexistent en fait au sein d’un même ensemble de taille continentale. Aujourd’hui en pleine transformation et déjà quatrième PIB mondial en parité de pouvoir d’achat, sa population a franchi le cap du milliard d’habitants en 2000 et devrait dépasser celle de la Chine d’ici 2030. Dans un pays longtemps fermé aux échanges mondiaux, la crise des paiements de 1991 a accentué le tournant de sa stratégie de développement. Celle de 2008 l’a propulsée au devant de la scène internationale (G20). L’accélération de la croissance et de l’ouverture va-t-elle bien se traduire par l’émergence d’une nouvelle superpuissance aux côtés de la Chine ? Quel sera l’impact du décollage indien à un moment clé de la mondialisation des services, pour lesquels ce pays dispose d’une main-d’œuvre qualifiée abondante ? L’Inde doit aussi faire face à ses défis internes comme la pauvreté et les inégalités régionales, qui sont des sources de tension. Sera-t-elle capable d’inventer un développement inclusif et soutenable ?

Si vous enseignez à un homme, vous enseignez à une personne. Si vous enseignez à une femme, vous enseignez à toute la famille. L’Inde est une fédération de vingt-cinq états et de sept territoires. 1 enfant sur 2 dans le secondaire. L’éducation est une force libératrice, et aujourd’hui elle est aussi une force de démocratisation, faisant tomber les barrières de castes et de classes, lissant les inégalités imposées par la naissance et les circonstances de la vie ». Faire de l’Inde un État souverain, socialiste, laïque, démocratique et républicain » et « assurer à l’ensemble de ses citoyens, justice sociale, économique et politique, liberté de pensée, d’expression, de croyance, égalité de statut et des chances ». Le système public manque cruellement d’écoles et de moyens : La nouvelle loi envisage la création de 100 000 écoles et la formation de nombreux enseignants.

Certaines écoles sont obligées de dédoubler leurs créneaux horaires : classe le matin ou classe l’après-midi. Président de la République de l’Inde de 1997 à 2002. Le contraste entre les enclaves High-tech comme au Bangalore et les conditions de vie primitives de nombreux villages indiens et les taudis urbains saute aux yeux, même pour le simple touriste ». La journée scolaire est divisée en périodes de 45 minutes, avec enchaînement des cours identiques tous les jours. Les examens ont lieu en mars-avril. Car si le gouvernement maintient que le pays ne compte plus que dix millions de moins de quatorze ans au travail, les ONG estiment, elles, qu’il y a en réalité quelque 60 millions.

Ils sont vendeurs de journaux, ramasseurs de poubelles, marchands ambulants, employés de maison, ouvriers dans des usines ou des ateliers de confection, petite main dans des restaurants. Pas d’arts plastiques ni de sport. Dans les écoles privées, l’enseignement se fait principalement en anglais. Nombreuses langues officielles : hindi, anglais et 21 langues. La langue d’enseignement est la langue régionale de l’état membre de la fédération concerné. L’Inde étant une ancienne colonie britannique, l’anglais est la langue des classes aisées et la plus utilisée dans le monde de l’industrie, du commerce et des sciences.

La loi sur l’éducation stipule que tous les États indiens doivent désormais fournir une éducation gratuite à chaque enfant âgé de 6 à 14 ans, mais son application est loin d’être facile. Les gouvernements locaux, en charge de l’éducation, s’opposent à tout changement non financé par le gouvernement fédéral. Et de nombreux enfants « n’apprennent rien de substantiel » parce que les enseignants sont nommés sans « aucune attention aux qualifications de base », regrette Krishna Kumar, professeur d’éducation à l’université de Delhi. Les structures existantes d’enseignement supérieur étant insuffisantes, l’enseignement à distance est très développé en Inde. Bien que l’économie de l’Inde et ses marchés soient en pleine expansion, le système national unversitaire, en difficulté depuis des années, est frappé depuis peu d’une crise à part entière. Les cours sont obsolètes, obligeant les entreprises à dépenser des millions de dollars sur les « écoles de finition » pour les nouveaux employés.