L’écriture De L’enfant Tome II La Rééducation De L’écriture PDF

Avec André Breton, Tristan Tzara, Paul Éluard, Philippe Soupault, il fut l’un des animateurs du dadaïsme parisien et du surréalisme. 1950, nombre de ses poèmes sont mis en musique et chantés par Léo Ferré ou Jean Ferrat, contribuant à porter son œuvre poétique à la connaissance d’un l’écriture De L’enfant Tome II La Rééducation De L’écriture PDF public.


Plusieurs recueils d’Aragon lui sont dédiés, et ses œuvres font souvent références aux œuvres de sa femme. Vue du Moulin de Villeneuve à Saint-Arnoult-en-Yvelines. Le nom  Aragon  a été choisi par Louis Andrieux lors de la déclaration de la naissance de l’enfant à l’état civil en souvenir de l’Aragon, connu lorsqu’il était ambassadeur en Espagne. Philippe Soupault, quand il est mobilisé, à ce titre, comme brancardier, puis adjudant médecin auxiliaire. En 1920, Aragon publie son recueil Feu de joie aux éditions Au sans pareil, fondées par René Hilsum, où publient également André Breton et Philippe Soupault. En 1921, la NRF publie Anicet ou le panorama, roman commencé dans les tranchées. L’Œuf dur publie quelques-uns de ses textes.

En 1922, il renonce à devenir médecin, fonde avec Breton et Soupault la revue Littérature et publie Les Aventures de Télémaque. Il écrit ainsi un cycle de mille cinq cents feuillets, La Défense de l’infini. Avec Breton et après Éluard, il adhère en janvier 1927 au Parti communiste français. Cette rupture, qui est aussi une rupture avec l’argent, marque le début d’une remise en cause personnelle profonde dont l’engagement politique sera l’issue. Deux mois plus tard, le 6 novembre, la belle-sœur de Vladimir Maïakovski, Elsa Triolet, le séduit à la brasserie La Coupole.

Elsa Triolet de 1929 à 1935. En 1929, l’expulsion d’URSS de Trotski fige, au sein du groupe des surréalistes, les querelles de personnes en fractures idéologiques. La rupture avec Breton, qui, beau joueur, prend tout de même sa défense au cours du procès, est consommée. Avec Elsa, il part vivre un an en URSS. Le premier contient Front rouge et le second Vive le Guépéou. Il épouse Elsa le 28 février 1939. Il existe aussi des  œuvres croisées  entre ces deux amis : Gilles et Aurélien.

Il se lance dans un roman épique, Les Communistes, qui doit évoquer l’héroïsme des militants dans l’avant-guerre et la Résistance, en défendant et justifiant leur attitude pendant la période du pacte de non-agression entre l’Allemagne et l’Union soviétique. Tombe d’Elsa Triolet et de Louis Aragon. Drieu la Rochelle avait évoquée dès les années 1930, dans Gilles notamment. Il est inhumé dans le parc du Moulin de Villeneuve, dans sa propriété de Saint-Arnoult-en-Yvelines, aux côtés d’Elsa. Le Mouvement perpétuel et La Grande Gaîté. Ils expriment en revanche un enthousiasme pour la modernité, notamment le cinéma américain, le Paris des cafés et des métros.

Ils laissent peu de place à la versification traditionnelle mais montrent un attachement aux allitérations et assonances au sein du vers libre. Articles détaillés : Persécuté persécuteur et Hourra l’Oural. Les surréalistes se sont tournés vers l’action politique depuis 1925 et l’opposition à la Guerre du Rif. Cela a entraîné des tensions dans le groupe, notamment avec les exclusions d’Antonin Artaud et de Philippe Soupault durant cette année 1926.

Persécuté persécuteur est publié en 1931, et contient le poème Front rouge, qui entraîne la rupture d’Aragon avec le surréalisme. Articles détaillés : Le Crève-cœur et Les Yeux d’Elsa. Elsa Triolet dans la poésie d’Aragon. Ce recueil marque le retour de Louis Aragon à l’alexandrin et à des codes de poésie plus traditionnels que dans ses recueils de l’époque dada ou surréaliste.

Après 1956, la destalinisation et la répression de l’insurrection de Budapest, Aragon revient d’abord à une poésie plus personnelle, avec son autobiographie poétique Le Roman inachevé, puis Elsa et Le Fou d’Elsa. Il s’agit d’une mise en scène du groupe d’amis dadaïstes français, particulièrement André Breton, Philippe Soupault et lui-même. Aragon s’inscrit dans la veine du réalisme socialiste à partir de sa rupture avec le surréalisme en 1932. Si ce bandeau n’est plus pertinent, retirez-le. Aragon travaille en 1933 à L’Humanité, pour la rubrique des faits divers. En mars 1937, Aragon est appelé par son parti, à diriger le nouveau quotidien du soir, Ce soir, qu’il lance.

Il partage la direction du journal, qui tente de concurrencer Paris-Soir, avec l’écrivain Jean-Richard Bloch. Aragon en reprend la direction avec Jean-Richard Bloch, puis seul, après la mort de ce dernier en 1947. Aragon, directeur de l’hebdomadaire littéraire Les Lettres françaises, issu de la Résistance et devenu la propriété du Parti communiste, devient le propriétaire d’un journal désormais autonome politiquement et financièrement dans les jours qui suivent l’arrêt de Ce soir. Parallèlement à ses tâches journalistiques, Louis Aragon dispose d’un moyen pour faire connaître les écrivains. Mais leur rôle ne se limite pas à la diffusion de ces œuvres. Le tournant politique de 1934, la politique d’alliance, le front populaire, la défense de la culture française lui permettent d’accéder à des responsabilités où il s’épanouit. Le magistère intellectuel qu’il commence à tenir n’est toutefois pas sans ombres.