L’évolution vue par un botaniste PDF

Elle présente plusieurs l’évolution vue par un botaniste PDF qui la rattachent aux autres sciences du vivant. Articles détaillés : Histoire de la botanique et Chronologie de la botanique.


La question de l’évolution est au coeur de la biologie et au centre d’une polémique entre créationnistes et évolutionnistes. Qu’en est-il de la botanique dans ce débat ? Selon la vulgate darwinienne, l’évolution est le fruit du hasard, conjugué à la sélection naturelle des mutants les mieux adaptés. Loin de contester cette théorie, la botanique attire l’attention sur d’autres mécanismes, notamment le principe « d’associativité », capables d’expliquer les phénomènes auxquels sont soumis les végétaux. Fruit de cinquante ans de recherches et de réflexions sur le sujet, ce livre ouvre de nouvelles perspectives à la compréhension du phénomène vivant.

Historiquement, le domaine étudié par la botanique couvre l’ensemble des organismes qui étaient exclus du règne animal. Les végétaux sont une part fondamentale de la vie sur Terre : ils génèrent l’oxygène, fournissent de la nourriture, des fibres, du carburant et des médicaments qui permettent aux autres formes de vie d’exister. Presque toute la nourriture que mange l’homme est issue directement ou indirectement des plantes comme ici du riz long. Presque toute la nourriture que nous consommons provient directement ou indirectement des végétaux, directement par les féculents, les fruits et les légumes ou indirectement à travers les animaux d’élevage qui se nourrissent de plantes fourragères.

La botanique fournit des connaissances cruciales pour comprendre comment réduire leurs impacts. L’ethnobotanique étudie ces questions, ainsi que les autres relations entre les plantes et l’homme. Beaucoup de médicaments ou drogues proviennent du règne végétal. Les stimulants courants comme le café, le chocolat, le tabac et le thé proviennent aussi des plantes. Les plantes nous fournissent beaucoup de substances naturelles, telles que le coton, le bois, le lin, les huiles végétales, certaines cordes et le caoutchouc. Les végétaux peuvent aussi nous aider à comprendre les changements dans notre environnement de plusieurs façons.

Articles détaillés : Illustration botanique, Illustrateur botanique et Liste de florilèges et codex botaniques. Defauconpret, Charles Auguste, Dictionnaire français-grec, paris : hachette, 1885, 133 p. Emprunté du grec botanikê, féminin de botanikos,  qui concerne les herbes, les plantes . Serguei Sakhno, Dictionnaire russe-français d’étymologie comparée correspondances, L’Harmattan, 2001, 47 p. Suzanne Amigues, Recherches sur les plantes : À l’origine de la botanique, Belin, 2010, 414 p.

Aline Raynal-Roques, La botanique redécouverte, Belin INRA, 1994, 511 p. Suzanne Amigues, Études de botanique antique, préface de Pierre Quézel. Paris, de Boccard, 2002, XV-501 p. Collectif, Guide des arbres et arbustes, éd. Collectif, Guide des plantes sauvages, éd.