L’AFRIQUE NOIRE EST MAL PARTIE PDF

Les deux grandes problématiques historiques concernant ces provinces sont actuellement la question de leur romanisation et celle de leur christianisation. L’ Afrique romaine  désigne ainsi soit les terres d’Afrique dominées par Rome, soit la part romanisée de l’Afrique. L’Afrique romaine s’étend d’est en ouest, de la Petite Syrte aux côtes atlantiques de l’actuel Maroc. Mosaïque dite l’AFRIQUE NOIRE EST MAL PARTIE PDF Virgile et les Muses, expression de la latinité à l’œuvre dans l’art africain.


Défi lancé aux agriculteurs africains, L’Afrique noire est mal partie fit scandale au moment de sa parution, en 1962. René Dumont, ingénieur agronome, dresse un constat peu encourageant de l’Afrique subsaharienne qu’il parcourt et observe. Dans un contexte de décolonisation optimiste, sa voix de théoricien mais aussi d’homme de terrain s’élève à contre-courant des discours et des pratiques des élites issues des indépendances, pour sommer les Africains de reprendre en main leur agriculture en parvenant notamment à établir une culture vivrière locale – et à éradiquer ainsi la faim. 50 ans après. L’Afrique noire est mal partie demeure une référence dans les débats sur la suffisance alimentaire en Afrique subsaharienne. Charlotte Paquet-Dumont la replace dans son contexte tandis qu’Abdou Diouf et Jean Ziegler, dans les deux préfaces à cette édition, examinent l’analyse de René Dumont dans l’évolution de ces cinq décennies, en évaluent la validité actuelle, tout en développant, chacun, un avis distinct et argumenté. Rédigée par Marc Dufumier, l’un des successeurs de René Dumont à la chaire d’agriculture comparée à AgroParisTech, la postface met en relief le texte sans aucun doute le plus important de l’agronome, qui s’impose plus que jamais comme « prophète et visionnaire ».

Mais, les campagnes militaires notamment celle des guerres puniques ont considérablement modifié le paysage social de Rome. Les citoyens mobilisés effectuaient plusieurs campagnes les unes après les autres sans rentrer chez eux. Les campagnes se couvrent de vastes pâturages. Le blé importé de Sicile concurrence celui des petits producteurs latins qui, ruinés, vendent leurs terres à bas prix aux grands propriétaires et s’en vont à Rome rejoindre la plèbe urbaine. Or malgré l’excellence du réseau routier, les voies romaines sont surtout conçues pour faire se déplacer rapidement des légions plutôt que des lourds charriots.

Grecs perdant leur suprématie avec la dissolution de l’empire macédonien, Carthage et Rome qui vivaient en bonne intelligence jusque-là se retrouvent face à face. Punico-romaine jusqu’à César, romano-punique ensuite, l’Afrique du Nord ne devint vraiment romaine que sous les Flaviens. Afrique romaine, en particulier lors de la politique volontariste de la dynastie flavienne. L’intervention de Rome en Afrique peut-être lue ainsi comme une  dépunicisation  à l’échelle des provinces et des communautés. La pénétration romaine en Africa s’amorce par des interventions politiques et économiques. Rome s’efforce d’entretenir des divisions en Afrique dès la fin de la deuxième guerre punique.

Massinissa, souverain des Massyles, s’allie à Rome contre Carthage et Syphax. Mais Massinissa qui unifie le royaume numide en 148 av. La troisième guerre punique et l’annexion de Carthage peuvent être vues comme un choix délibéré de la part de la République romaine de priver Massinissa d’une cité à l’arrière-pays plus que prospère. Troisième guerre punique, après la victoire de 146 av. Après la chute de la puissance carthaginoise est créée la première province romaine en Afrique, nommée Africa. Rome arbitre à plusieurs reprises les problèmes de succession, à chaque fois dans le sens d’une division en plusieurs royaumes.

Ami et client de Rome, Jugurtha, petit-fils de Massinissa, provoque la colère romaine après avoir fait massacrer quelques marchands italiens de Cirta lors du conflit entre les successeurs de Micipsa. Après la bataille de Thapsus en 46 av. Mais Rome ne se contenta pas de  veiller sur la dépouille  du royaume punique, selon la formule de Theodor Mommsen. Provinces de Maurétanie, de Numidie et de Proconsulaire. Sous Auguste, la domination romaine va dépasser la fossa regia.

Ainsi, dans les premiers temps du principat, les Romains se mettent en rapport avec les espaces restés en marge de la romanisation, en repoussant les limites méridionales de la province. En 37, l’empereur Caligula nomme un légat pour diriger la IIIe légion Auguste, qui dépendait jusqu’alors théoriquement du proconsul de la province. Denier avec galère et portrait de Clodius Macer. Le règne des Flaviens a constitué pour l’Afrique une période de nécessaire stabilisation après les troubles et les acquisitions territoriales. Vespasien, qui avait été proconsul, fut mal accueilli par les Africains. Les provinces ont connu précédemment une période de troubles politiques – incursions des Garamantes – et le nouvel empereur devait s’assurer la fidélité de légat et du proconsul. La priorité de Vespasien est la mise en ordre des provinces.

La romanisation s’accélère dans les provinces et les communautés du sud sont soumises à un plus grand contrôle, voire à une mise sous tutelle. Numidie, entre la fin du règne de Vespasien et le règne de Nerva. Corbita, bateau de cabotage à deux mâts. Relief en marbre, vers 200, Afrique proconsulaire. L’Africa connaît sous la dynastie des Antonins un essor urbain sans précédent.

Signe de ce succès, la première visite impériale en Afrique par Hadrien en 128. Lors de son expédition de nouveaux statuts sont accordés aux communautés urbaines. Fronton eut ainsi la charge de l’éducation du jeune Marc-Aurèle. Afrique assure un quasi-monopole sur le marché romain du blé et de l’huile. L’empereur, ainsi que son fils Caracalla, sont les artisans d’une politique municipale déterminée. Les grandes familles lepcitaines accèdent au laticlave. Sur le plan économique, les campagnes et leurs castellae connaissent une certaine prospérité et le réseau routier se développe.

L’huile africaine est exportée sur tout le marché méditerranéen et la Tripolitaine s’ouvre au commerce agricole. L’enrichissement général des provinces devait stimuler l’évergétisme et le développement urbain. Quant aux guerres incessantes, à la stérilité et aux famines qui nous accablent de soucis, aux maladies qui sévissent et ravagent notre santé, aux épidémies qui désolent et dépeuplent l’humanité, sache qu’il a été prédit que dans les derniers temps du monde les maux se multiplieront, que des tribulations variées surviendront, et qu’à l’approche du jour du jugement la sévérité et l’indignation de Dieu s’enflammeront de plus en plus pour châtier l’humanité. Rhin, haut Danube et Danube inférieur, frontière orientale — qui se traduit par des invasions que les empereurs juguleront parfois difficilement. Se développent parallèlement des foyers de dissidence d’Africa. Le retour à l’ordre marquera l’affermissement au pouvoir de Dioclétien, en 284. Les structures de l’Empire devaient en sortir profondément transformées.