L’amour dans le sang PDF

Au contact du dioxygène, le sang doit sa couleur l’amour dans le sang PDF à l’hémoglobine. De gauche à droite : globule rouge, plaquette sanguine et globule blanc. Le sang est un liquide biologique vital qui circule continuellement dans les vaisseaux sanguins et le cœur, notamment grâce à la pompe cardiaque.


Best seller !

L’amour dans le sang, ou l’incroyable histoire d’une femme qui a tant aimé la vie qu’elle eut besoin d’un autre cœur.

À quinze ans, Anne-Charlotte Pascal quitte brutalement une vie d’adolescente insouciante pour devenir Charlotte Valandrey, l’héroïne éclatante du film Rouge Baiser. Vingt ans plus tard, à l’hôpital de la Salpétrière, on lui greffe un nouveau cœur.

C’est cet itinéraire que la comédienne raconte ici, la gamine espiègle étouffée par une vie bourgeoise qui ne lui ressemble pas, la jeune fille entrée de plein fouet et sans aucune prévention dans le tourbillon du succès, les coulisses sans pitié du monde du cinéma et de la télé, enfin la jeune femme au cœur trop tendre, en quête éperdue d’amour.

Une existence romanesque, faite de rencontres essentielles, de rendez-vous ratés, d’amours passionnées, de difficultés à s’aimer, à aimer, de démesure humaine, d’une envie de vivre  » malgré tout « , de trouver un nouveau souffle.

Dans un style direct et sans concessions, ce livre raconte l’histoire d’une renaissance. Plus qu’un témoignage, c’est une véritable leçon d’amour et de vie.

Chez l’adulte, c’est la moelle osseuse qui produit les cellules sanguines au cours d’un processus appelé l’hématopoïèse. Hors de la moelle, le sang est dit périphérique. Le sang est à première vue reconnaissable à l’ouverture des tout premiers vertébrés, comme la Lamproie marine, Petromyzon marinus, espèce vivant encore actuellement. Le sang des vertébrés est rouge. Il devient rouge clair lors de l’oxygénation dans les poumons ou les branchies. De couleur rouge dans les artères, il devient ensuite rouge foncé quand il perd son dioxygène au profit des tissus. Le cœur met le sang en circulation dans tout l’organisme.

Le sang véhicule les déchets métaboliques des organes qui sont toxiques au-delà d’une certaine concentration. Le foie et les reins extraient ces déchets, évacués dans la bile et les urines. Chez tous les vertébrés, l’oxygène est transporté par l’hémoglobine, qui colore le sang en rouge. En tant que tissu conjonctif liquide, le sang contient des éléments cellulaires et des substances fondamentales, sans fibres, contrairement aux tissus conjonctifs solides. Elles ne possèdent ni noyau ni organites. Elles contiennent également des enzymes leur permettant de fonctionner et de survivre.