L’Eglise latine et le Protestantisme au point de vue de l’Eglise d’Orient PDF

Un article de Wikipédia, l’Eglise latine et le Protestantisme au point de vue de l’Eglise d’Orient PDF’encyclopédie libre. Ils sont fortement impliqués dans la défense de la liberté religieuse par leur présence active dans des associations comme IRLA ou AIDLR.


Daniel et de l’Apocalypse se propagea à travers le monde. Son mouvement prit de l’ampleur et fut appelé  le millérisme  ou  l’adventisme  mais étant interconfessionel, il ne se constitua pas formellement en une organisation religieuse. Par contraste, les millérites enseignaient l’ascension des croyants au ciel et la destruction de la terre. Cette prédiction de  fin du monde , fixée au 22 octobre 1844, ne s’étant pas réalisée, il s’ensuivit un  grand désappointement . Miller reconnut s’être trompé mais il garda sa foi dans la doctrine du retour du Christ et rejeta fermement l’établissement d’une nouvelle date. C’est ce petit groupe qui grandira pour devenir  les adventistes du septième jour .

D’autres Églises dérivèrent d’un des trois courants issus du millérisme, telle que les Étudiants de la Bible qui deviendront plus tard les Témoins de Jéhovah. Ces derniers n’ont aucune affiliation historique avec les adventistes du septième jour. Les adventistes du septième jour sont de loin la dénomination de l’adventisme historique la plus connue et la plus répandue. Daniel 8:14 prédit la seconde phase du ministère du Christ dans le sanctuaire céleste, non le retour du Christ.