L’essentiel de la gestion budgétaire PDF

Des passages de cet article sont obsolètes ou annoncent des événements désormais passés. Le budget de l’État français est une prévision des dépenses et des recettes de l’L’essentiel de la gestion budgétaire PDF français, voté chaque année par le parlement dans une Loi de Finances. C’est un dispositif essentiel de structuration et de pilotage des Finances publiques et un élément structurant de la démocratie représentative.


La gestion budgétaire est une discipline dont la connaissance est indispensable à tout responsable économique, en particulier dans un contexte économique difficile. Illustré de nombreux exemples concrets, cet ouvrage traite tous les aspects classiques liés aux techniques d’établissement des différents budgets : ventes, approvisionnements, trésorerie, etc. Il aborde également l’organisation de la procédure budgétaire et du système d’information permettant d’établir les comptes prévisionnels, et présente les méthodes budgétaires matricielles. L’essentiel de la gestion budgétaire s’adresse : aux étudiants en gestion, en IUT GEA, licence et mastère de gestion, DCG DSCG, écoles de commerce, IAE ; aux professionnels désireux de pratiquer une mise à niveau rapide.

Article détaillé : Histoire du budget de l’État français. Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. Sous le règne d’Henri IV, le budget est équilibré à hauteur d’une vingtaine de millions de livres tournois. La loi de finances, qui définit chaque année le budget de l’État, comprend deux parties : la première partie est consacrée aux recettes, la seconde décrit la structure des dépenses. Parmi les ressources de l’État moderne, on distingue deux types de recettes : les recettes fiscales et les recettes non-fiscales. Les dépenses effectuées par l’État et les collectivités locales sont nommées dépenses publiques. Le paiement des intérêts sur la dette publique.

Article détaillé : Solde budgétaire de l’État en France. Sans que l’on puisse considérer le déficit comme une recette, il a permis d’élever le niveau des dépenses de l’État au-delà du niveau des recettes au cours des années 1980, 1990 et 2000, atteignant un record de 148,8 milliards d’euros en 2010. En 2017, le déficit de l’État a été ramené à 67,7 milliards. Article détaillé : Budget de l’État français en 2017. Les informations présentées ici ne portent que sur les CP, qui constituent la limite supérieure des dépenses pouvant être ordonnancées ou payées, au cours de l’année, pour la couverture des engagements contractés dans le cadre des AE autorisées.