L’histoire de la psychanalyse en France – Jacques Lacan PDF

Cet article est une ébauche concernant la psychanalyse. Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion. Si ce l’histoire de la psychanalyse en France – Jacques Lacan PDF n’est plus pertinent, retirez-le.


Ce volume rassemble, en une édition révisée et augmentée, les deux tomes de l’Histoire de la psychanalyse en France et Jacques Lacan, esquisse d’une vie, histoire d’un système de pensée. Ces textes, qui firent date à l’époque de leur première publication et sont traduits en de nombreuses langues, demeurent une référence irremplaçable. Élisabeth Roudinesco est en effet la seule à avoir su, avec la précision de l’historienne et l’expérience de la praticienne, faire revivre en une fresque documentée les doctrines, les hommes et les femmes qui ont incarné en France cette révolution de l’âme. La seule aussi à avoir mis en perspective les théories, les mouvements et les débats qui n’ont cessé d’animer le milieu psychanalytique français depuis 1885 : de l’arrivée à Paris de Freud, venu assister aux leçons de Charcot à la Salpêtrière, jusqu’à la récente mise en cause des thérapies psychanalytiques, en passant par l’extraordinaire aventure lacanienne. Le texte original des trois volumes a été actualisé pour tenir compte des événements des deux dernières décennies, notamment en ce qui concerne la question de l’homosexualité, les nouvelles connaissances sur la période de l’Occupation, le retour de l’antisémitisme et la bataille autour des psychothérapies et de l’enseignement de la psychanalyse à l’Université.

Ces motifs sont peut-être précisés sur la page de discussion. Il développe en parallèle le concept de Noms-du-père, terme désignant le père symbolique par différence avec le père réel. Il y a forclusion du nom du père, cause de la psychose, lorsque la mère, qui exerce un rôle privilégié dans la transmission à son enfant du symbole de la fonction paternelle, manque à transmettre cette symbolisation. Ce qui a été forclos dans le symbolique apparaît dans le réel. La psychose s’installe donc par défaut de symbolisation de la fonction du père. La représentation, littéralement arrachée hors du conscient, forclose selon la terminologie de Lacan, ne laisse aucune trace inconsciente, et entraîne le délire.

Pour Lacan, le langage est important car la psychose se manifeste dans les propos des intéressés : ils n’arrivent pas à faire la distinction entre la réalité et les manifestations de leur inconscient. D’une question préliminaire à tout traitement possible de la psychose , dans Écrits, Paris, Seuil, 1966, p. Lacan, à la suite de Sándor Ferenczi, nomme l’enfant n’ayant pas encore acquis le langage l’infans. Lacan, Language and Philosophy, New York, State University of New York Press, 2008, 224 p.

De la psychose paranoïaque dans ses rapports avec la personnalité, Paris, Seuil, coll. Séminaire sur les psychoses, Paris, Seuil, coll. Essai sur la schizophrénie et le traitement des psychoses, t. Rechercher les pages comportant ce texte. La dernière modification de cette page a été faite le 16 août 2018 à 11:44.

Article détaillé : histoire de la psychanalyse. Avec l’abandon en 1897 de la théorie de la séduction dite de la neurotica, Freud passe à une théorie du fantasme inconscient dans la réalité psychique en même temps qu’il découvre le complexe d’Œdipe. Pour ce qui est non pas de la théorie mais du traitement psychanalytique des enfants, on ne trouve qu’un exemple relatif à Freud, celui de l’enfant d’un ami à lui Herbert Graf, 5 ans, dit le petit Hans dans Cinq psychanalyses où cette analyse de la phobie d’un enfant de cinq ans est rapportée en 1909. Hermine_Hug_von_Hugenstein a été la première à tenter d’appliquer la méthode psychanalytique directement aux enfants. En 1911, elle publie Analyse eines Traumes eines fünfeinhalbjährigen Jungen qui est son premier écrit psychanalytique et la première occurrence de son pseudonyme. Dans cette étude de cas, elle prend pour objet d’étude Rolf Hug, le fils de sa demi-sœur Antonia Hug. Donald Winnicott, pédiatre proche de Klein, met l’accent sur le rôle d’une  mère suffisamment bonne  dans le développement psychique de l’enfant, le rôle de l’environnement maternel réel différent de l’objet  phantasmatique  de M.