L’Insoupçonnable Résidence PDF

César ce qui est à César. Bible, Évangile de Matthieu, 22, 21. Voir Redde Cæsari quæ sunt L’Insoupçonnable Résidence PDF, et quæ sunt Dei Deo.


« Sexe, mensonges, drogues, un endroit spectaculaire ?!

Un cachet d’aspirine pour avaler ce tourbillon infernal ? Des homosexuels extraordinaires et un groupe d’hétérosexuels qui ne donnent pas leur part aux chiens ! Pire que ça ?!

Prenez place comme dans un film, car cela vaut son pesant d’or.

Qui sont ces fous qui ont détruit la tranquillité de cette résidence de faux bourgeois ? […]

J’aimerai un jour le savoir. À vous de deviner qui sont les deux personnes responsables de ce chaos complet.

Bon courage, je vous donne rendez-vous à la fin de mon livre.

Bonne lecture. »

EVA

Néron au moment de sa mort. Suétone, Vie des douze Césars, Néron. Pour dire que le plus grand génie aussi a ses moments de faiblesse, la plus grande œuvre ses parties plus médiocres. Ceux qu’aiment les dieux meurent jeunes.

Plaute, Les Bacchides, 4, 7, 18. Réplique sarcastique à son vieux maître d’un serviteur qui ajoute a parte  tant qu’ils sont forts, sensibles et sages. Qui chante bien prie deux fois. D’après Saint Augustin, Commentaire du Psaume 74. Celui qui chante des louanges non seulement loue mais loue joyeusement.

Qui désire ou craint ne sera jamais libre. Voir ici le vers et son contexte. Celui qui vit dans la crainte, pour moi, ne sera jamais libre. Qui affirme une chose nie son contraire. Formulation élémentaire du tiers exclu en logique. Que celui qui est sans péché jette la première pierre.

L’avenir appartient à ceux qui luttent. Que celui qui a des oreilles pour entendre entende. Qui ne sait dissimuler ne sait régner. Formule médiévale qui aurait été la devise de Louis XI, roi de France. Prendre un qui pour un quoi. Ambigüité des pronoms latins « qui » et « quo » qui conduit à l’ambigüité des questions, des réponses et aux quiproquo.