L’intelligence économique dans l’entreprise: Une analyse par processus PDF

Dans une perspective de développement durable, la veille est un élément essentiel pour prévenir les risques. La veille a été révolutionnée l’intelligence économique dans l’entreprise: Une analyse par processus PDF l’arrivée des moteurs de recherche sur la Toile depuis les années 1990.


Les tendances et les enjeux stratégiques, auxquels l’entreprise doit faire face, émanent avant tout de la complexité de l’environnement qui se manifeste dans l’incertitude et l’ambiguïté. Dans cette perspective, le défi des dirigeants de l’entreprise consiste à être en mesure de cerner et d’appréhender cette complexité, dans le but de mieux la gérer par la suite. L’un des leviers permettant de gérer cette complexité est l’intelligence économique. Dans l’absence de modèles pertinents capables de soutenir les décideurs dans un tel défi. L’auteur écrit un ouvrage intitulé « L’intelligence économique dans l’entreprise : Une analyse par processus » qui permet d’éclairer ces articulations à travers une mise en avant du rôle de l’intelligence économique comme un processus de création des connaissances. Cet ouvrage est le fruit d’une thèse de doctorat en Sciences de Gestion, menée dans le cadre de l’Université d’Aix Marseille sous la direction de Madame Alice Guilhon, Directrice Générale du Skema School (Ex CERAM Sophia Antipolis) et Monsieur Abdenbi Louitri, Professeur de l’Enseignement Supérieur à l’Université Cadi Ayyad.

La veille peut s’appliquer à de l’information orale ou écrite. Selon ses caractéristiques on décide du nombre de ressources à affecter à la veille. Le veilleur sera la personne chargée de mettre en place une veille. Il s’agit généralement d’un chef de projet qui réunit de nombreuses compétences pour mettre en place un système comprenant plusieurs techniques. Le veilleur peut aussi avoir un rôle de décryptage des stratégies d’influence adverses : il doit identifier les méthodes de diversion et de désinformation employées par l’adversaire. Cette frontière n’a été que récemment précisée, sans doute parce que le mot intelligence a été ici transposé de l’anglais où sa signification est différente du même mot en français.

Anciennement, la veille s’apparentait au renseignement. Elle était un processus réactif alors que l’intelligence économique est un processus pro-actif. Aujourd’hui, la veille est considérée comme une étape de l’intelligence économique. La veille est le processus allant de la définition du périmètre de surveillance et itérant sur la capture, l’analyse et la diffusion d’information. La veille créative : veille sur les idées nouvelles et les opportunités d’innovation, elle est surtout pratiquées par les entreprises créatives spécialisées dans le Design, la Mode, la Publicité, etc. On considère souvent que l’information grise est de meilleure qualité que l’information blanche et possède une plus haute valeur stratégique. Il n’est pas évident que l’accessibilité au web invisible procure un avantage compétitif substantiel, par rapport aux efforts à déployer pour obtenir cette visibilité.

Internet occupe une place importante dans les outils de recherche utilisés par les potentiels clients d’une entreprise. Aussi, cette dernière se doit de maîtriser sa E-réputation, afin d’éviter de nuire à son résultat. En ce sens, il est important que les entreprises fassent de la veille régulière. La veille sur le Web en sources ouvertes repose sur des techniques de recherche d’information, basées sur des protocoles informatiques. Association française pour le développement de l’intelligence économique. Pictures of the Future: An industrial foresight and innovation source , 2006 Technology Management for the Global Future – PICMET 2006 Conference, vol. Philippe Cahen, Signaux Faibles, mode d’emploi, éditions Eyrolles, 2010, prix de l’Intelligence Économique 2011 décerné par l’Académie éponyme.