L’INTERVENTION CLINIQUE COMMUNAUTAIRE. Les familles en détresse PDF

Infermiere Volontarie della Croce Rossa Italiana. Infirmières volontaires de la Croix-Rouge italienne. Le Code de la Santé Publique permet à l’infirmier et à l’infirmière d’exercer ses missions et ses compétences dans le cadre de la prescription l’INTERVENTION CLINIQUE COMMUNAUTAIRE. Les familles en détresse PDF et dans le cadre de son rôle propre, ce dernier lui attribuant une autonomie décisionnelle.


2016 de son propre Code de Déontologie. En France, il existe trois spécialisations infirmières accessibles avec le diplôme d’État d’infirmier : infirmier anesthésiste, infirmier de bloc opératoire, infirmier puériculteur. Article détaillé : Histoire de la profession infirmière. Celle ou celui qui le pratique est pris en charge par la structure religieuse. Les religieuses soignent à domicile et dans les hôpitaux. Il faudra attendre la laïcisation et l’émergence d’infirmières et d’infirmiers laïques et la Première Guerre mondiale pour que se mette en place un mouvement vers la constitution d’un nouveau groupe social. Jusqu’au début des années 1960, le recrutement s’effectue par des catégories très diverses qui sont antagonistes : infirmiers de la Croix-Rouge, religieuses, infirmiers sortant de l’école.

Après mai 1968, la profession se libérera des concepts d’obéissance, de soumission et de charité. Ce partenariat avec l’université s’inscrit pleinement dans la logique d’universitarisation de la filière infirmière et toutes les spécialisations infirmières sont en cours de ré-ingénierie. Le rapport de l’Odis L’état social de la France – 2004 propose une grille d’analyse des infirmiers sur la base des modèles de l’intelligence sociale. Des socioprofils sont définis sur la base du croisement de leur conscience de leur mission, la perception de leur contexte et leurs pratiques personnelles.

Une fois diplômé, le professionnel bénéficie de conditions relativement favorables en termes d’emploi. En France, la profession d’infirmier s’articule autour de deux pôles : le rôle propre et le rôle médico-délégué. 4311-3 du code de santé publique dispose que :  relèvent du rôle propre de l’infirmier ou de l’infirmière les soins liés aux fonctions d’entretien et de continuité de la vie et visant à compenser partiellement ou totalement un manque ou une diminution d’autonomie d’une personne ou d’un groupe de personnes. Le rôle propre permet ainsi à l’infirmier d’agir en totale autonomie, sans avoir besoin de prescription médicale préalable. La liste exhaustive des actes et activités relevant du rôle propre figure dans les articles R.

Dans ce cadre, l’infirmier a une fonction d’observation et de dialogue avec le patient, pour identifier les problèmes et poser des diagnostics infirmiers, afin de pouvoir mettre en œuvre les moyens nécessaires pour une prise en charge adaptée. La prescription médicale est le seul lien existant entre le médecin et l’infirmier. Il est chargé de la mise en application des prescriptions médicales, et de la surveillance des effets secondaires ou complications qui pourraient en découler. Il n’est cependant pas qu’un simple exécutant, il doit en permanence faire le lien entre ses connaissances et les ordonnances faites par les médecins. En effet, il lui serait reproché d’avoir appliqué une prescription absurde. Ici aussi, une liste exhaustive des actes et activités mis en œuvre sur prescription médicale est fixée par le Code de la Santé Publique, dans les articles R.

Cela constitue une des difficultés majeures de la profession. L’infirmier doit en effet être en mesure de comprendre toutes les prescriptions, afin de savoir identifier non seulement les erreurs mais aussi la spécificité de chacune d’entre elles, pour en déterminer les risques et donc les surveillances ad hoc. Dans certains pays, la pratique infirmière à évoluer au niveau de la prescription. En effet, l’Australie, le Canada, la Finlande, l’Irlande, la Nouvelle-Zélande, la Norvège, l’Afrique du Sud, la Suède, les Pays-Bas, le Royaume-Uni et les États-Unis d’Amérique ont mis en place la prescription infirmière. Cela permet donc aux infirmières de prescrire de nombreux traitements et soins.

Les infirmiers, pour ce qui est d’une pratique rigoureuse de la profession, doivent se conformer à des règles de conduite admises et pratiquées. L’éthique de la profession touche, pour partie, au secret professionnel. Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. En France, le 13 juin 2006, l’assemblée nationale a adopté la proposition de loi créant un ordre infirmier. La majorité des infirmiers travaillent dans le secteur hospitalier, que ce soit dans le secteur privé ou public.