L’Invasion de la mer (Illustré) PDF

En raison de l’accès limité au réseau Internet, le projet avance lentement. l’Invasion de la mer (Illustré) PDF, toutefois, la communauté bénéficie d’un accès régulier à Internet, et le rythme de croissance des publications s’accélère. Parallèlement, en 1978, le Conseil des Arts du Canada créé Canadiana, un organisme sans but lucratif visant la préservation du patrimoine canadien et à sa mise en ligne.


L’auteur:
Jules Verne, né le 8 février 1828 à Nantes en France et mort le 24 mars 1905 à Amiens en France, est un écrivain français dont une grande partie des œuvres est consacrée à des romans d’aventures et de science-fiction (ou d’anticipation).
En 1863 paraît son premier roman Cinq semaines en ballon qui connaît un immense succès, au-delà des frontières françaises. Jules Verne travaillera en fait pendant quarante ans à ses Voyages extraordinaires qui compteront 62 romans et 18 nouvelles et paraîtront pour une partie d’entre eux dans le Magasin d’éducation et de récréation destiné à la jeunesse. Richement documentés, les romans de Jules Verne se situent aussi bien dans le présent technologique de la deuxième moitié du XIXe siècle (Les Enfants du capitaine Grant (1868), Le Tour du monde en quatre-vingts jours (1873), Michel Strogoff (1876), L’Étoile du sud (1884), etc.) que dans un monde imaginaire (De la Terre à la Lune (1865), Vingt mille lieues sous les mers (1870), Robur le conquérant (1886), etc.)
L’œuvre de Jules Verne est populaire dans le monde entier et, selon l’Index Translationum, avec un total de 4 702 traductions, il vient au deuxième rang des auteurs les plus traduits en langue étrangère après Agatha Christie. Il est ainsi en 2011 l’auteur de langue française le plus traduit dans le monde. L’année 2005 a été déclarée « année Jules Verne », à l’occasion du centenaire de la mort de l’auteur.

Le roman:

L’Invasion de la mer est un roman de Jules Verne paru en 1905.

Ce roman est parfois présenté comme le dernier roman de Jules Verne. En fait c’est le dernier dont il a pu corriger les épreuves imprimées. L’auteur l’avait baptisé « La Mer saharienne ». Son titre définitif est sans doute du cru de l’éditeur, Hetzel fils. Ce n’est pas sa seule incursion dans l’œuvre. Verne rend le manuscrit le 15 octobre 1904, puis les épreuves corrigées le 12 décembre. Le roman commence à paraître en feuilleton en janvier 1905 dans le Magasin d’éducation et de récréation. Il se termine le 1er août de la même année. La première édition date de fin 1905.

L’Invasion de la mer qui se déroule en Tunisie évoque un projet authentique représentatif de l’esprit colonial français. Dans les années 1880, François Élie Roudaire projette de noyer une partie du désert du Sahara sous les eaux de la Méditerranée en creusant un canal depuis le golfe de Gabès jusqu’aux chott (via le Chott el-Jérid). Le projet finit par être abandonné en raison des difficultés mais Jules Verne lui donne une suite romanesque.

Un ingénieur, M. de Schaller, est chargé, par une société « française de la mer Saharienne », de relancer le projet.

Les autochtones, à la tête desquels se sont portés des Touaregs expatriés, lui sont farouchement opposés. Leur chef, Hadjar, vient d’être fait prisonnier et doit être jugé à Tunis mais, grâce à la complicité de sa tribu, de sa mère, de ses frères, il s’évade à temps et rejoint le désert.

C’est donc sous protection que M. de Schaller, suivi de son domestique M. François, inspecte les rives de la future mer pour en vérifier la solidité et prévoir l’implantation des ports. Dans l’escorte, pour commander les spahis, se trouvent le capitaine Hardigan, le lieutenant Villette, le maréchal des logis-chef Nicol lui-même accompagné de son cheval Va-d’l’avant et de son chien Coupe-à-cœur.

Le roman permet à Jules Verne de mettre en confrontation la vie saharienne des Touaregs et le monde de la science et de la technique incarné par l’ingénieur et sa troupe. Alors qu’on aurait pu s’attendre à une domination scientifique, l’ingénieur est fait prisonnier et s’il triomphe finalement ce n’est pas en se rendant maître de la nature mais grâce à un tremblement de terre providentiel. (source Wikipedia)

En 1993, John Mark Ockerbloom crée Online Books Page. Contrairement au projet Gutenberg, ce projet cherche à répertorier et réunir différents textes numériques anglophones déjà publiés, au sein d’un point d’accès unique. En 1995, Jeff Bezos crée Amazon. La presse, dans son sens large, commence alors à se mettre en ligne. De son côté, Brewster Khale fonde Internet Archive.

En 1997, la Bibliothèque nationale de France crée Gallica. En 2000, le logiciel de lecture Mobipocket est créé. Le Gemstar ebook devient alors la première tablette de lecture numérique officielle. En 2001, Adobe Flash Player lance son premier logiciel gratuit qui permet la lecture de fichiers numériques.