L’oeuvre de paix de Napoléon (1800-1815) PDF

Napoléon Ier après avoir remporté la bataille de Friedland. L’oeuvre de paix de Napoléon (1800-1815) PDF Serangeli, 1810, musée de Versailles.


Classées par ordre alphabétique, ces 200 réalisations donnent une synthèse complète de l’ uvre civile accomplie. Les rubriques, enrichies des références des textes de loi, sont le plus souvent suivies d’indications bibliographiques permettant ainsi au lecteur de poursuivre une étude sur un thème choisi. En résumé, un ouvrage clair, complet, facile à consulter et riche en anecdotes. Paix extérieure avec les principales nations européennes par la signature de plusieurs traités ; paix religieuse avec la réorganisation des cultes catholique, israélite et protestant ; paix civile avec les codifications, les tribunaux, la gendarmerie, les préfets, la Légion d’honneur, l’Université impériale ; paix économique avec le franc germinal, la Cour des Comptes, les Prud’hommes, les grands travaux, les canaux, les routes, les ponts, etc… sans oublier le Codex des pharmaciens, le statut de la Comédie Française et même la protection du savon de Marseille ! L’homme a été un visionnaire et pas moins de 200 réalisations napoléoniennes sont encore d’actualité et utilisées aujourd’hui ! Bilan étonnant et exceptionnel…

Napoléon à Tilsit avec le roi et la reine de Prusse. Le second traité est signé avec la Prusse le 9 juillet 1807. Le royaume de Prusse perd la moitié de ses territoires. Au terme du second traité de Tilsit, le royaume de Prusse perdit la moitié de son territoire et la population de 10 000 000 d’habitants qu’il comptait avant les hostilités fut désormais réduite de moitié.

Roger Dufraisse et Michel Kerautret, La France napoléonienne. Joseph Engel et Ernst Walter Zeeden, Grosser Historischer Weltatlas, 3e partie. Joachim Murat, Louis-Alexandre Berthier, Jean-Baptiste Bessières, Michel Ney. Petite ville de Prusse-Orientale devenue aujourd’hui Sovetsk en Russie. Uwe Puschner, Deutsche Geschichte in Quellen und Darstellung. Von der Französischen Revolution bis zum Wiener Kongreß 1789-1815, Stuttgart, 1995, p.

Bail, Histoire politique et morale des révolutions de la France, ou chronologie raisonnée des évenemens mémorables depuis 1787 jusqu’à la fin de 1820, époque des conférences de Troppau et de Laybach, Volume 2, Eymery, 1821, 445 p. D’après The Annual Register, or General repository of history, politics, and literature: To which is Prefixed, the History of Knowledge, Londres, Pater-noster-Row, G. Quelques-unes des possessions de Westphalie avaient déjà été concédées auparavant, si bien qu’aucune compensation ne vint en payer le transfert au traité de Tilsit. Rechercher les pages comportant ce texte. La dernière modification de cette page a été faite le 8 septembre 2018 à 21:15. Un article de Wikipédia, l’encyclopédie libre.

Les idées de Sieyès imprègnent les projets. Après plusieurs années d’instabilité sous le Directoire, il s’agit avant tout de renforcer le pouvoir exécutif et de faciliter le fonctionnement du régime. De nombreuses séances ont lieu en novembre et début décembre. La Constitution de l’an VIII est rédigée par Daunou, qui a déjà rédigé la constitution de l’an III.

La Constitution de l’an VIII marque une rupture avec les constitutions précédentes. On n’y trouve aucune référence aux droits de l’homme ou à la défense des libertés. Elle est en plus beaucoup plus technique : elle définit les pouvoirs, et surtout les pouvoirs de l’homme fort du régime. Napoléon est désigné comme Premier consul donc de fait à la tête de l’exécutif.

Il a le pouvoir de nommer aux principales fonctions publiques et il a un certain pouvoir d’initiative en matière législative. Constitution an VIII et l’Empire français. Sur le plan institutionnel, il y a également des changements. Les trois consuls : Cambacérès, Bonaparte, Lebrun.