L’opéra de Rennes Naissance et vie d’une scène lyrique PDF

Lors de cette saison 2018, le festival a célébré son 20e anniversaire avec un programme varié et coloré centré autour du chef d’oeuvre de Puccini, Tosca, avec la célèbre soprano Galloise Natalya Romaniw dans le rôle titre. Gala d’anniversaire, donné à la Citadelle Vauban, lieu de naissance du festival en 1998. Nous préparons l’opéra de Rennes Naissance et vie d’une scène lyrique PDF le Festival 2019, où nous présenterons le chef-d’œuvre de Donizetti, Lucia di Lammermoor. Nous vous donnerons prochainement plus de détails!


Suite au succès de Venez chanter, et à la demande générale, nous reproduisons cet événement en 2019. Ci-dessous le programme de la journée du 12 août. Chers amis continentaux, A nouveau en août 2019 vous pourrez embarquer sur le port de La Trinité sur Mer le lundi 5 août à 16h pour rejoindre le port de Palais à Belle-Ile en Mer et assister à l’opéra Lucia de Lamermoor de Donizetti. Téléchargez le programme Concert de Printemps 2019. Sur place à l’entrée du concert. Les 200 choristes de Venez, chanter !

Dirigées par nos solistes elles permettent d’explorer tous les aspects de la technique vocale, de l’interprétation et du jeu de scène. La participation aux master class est gratuite pour tous, participants et public. Le festival accueille chaque année une douzaine de jeunes talents qui sont encore étudiants ou commencent tout juste leur carrière. Mêlant étude et travaux pratiques, ils suivent les master class et donnent des récitals pendant le festival. Ils apprennent les rôles, ils chantent dans les chœurs des opéras et rejoignent le chœur du festival pour les concerts de musique sacrée. En 2018 pour la troisième fois, ils donneront deux représentations de Scènes d’opéras, un grand moment de la saison. La formation avec la possibilité exceptionnelle pour eux de chanter aux côtés de professionnels aguerris, de faire leurs premiers pas sur scène est un des éléments essentiels de l’activité du festival.

Comme lors des quatre dernières saisons, des étudiants du Conservatoire de Rennes font partie de notre troupe de jeunes artistes. Lyrique-en-Mer a besoin de vous ! Pour continuer de donner vie à ce projet unique, rejoignez les partenaires qui soutiennent le festival depuis 20 ans. Nous comptons sur votre générosité !

L’édition du 20ème anniversaire a refermé ses portes dans la lumière de ce bel été 2018 après avoir tenu toutes ses promesses et même au-delà ! Dans l’esprit de son fondateur Richard Cowan, le 10 août, le Gala d’anniversaire dans l’Arsenal de la Citadelle Vauban, a réuni amis fidèles et amateurs d’opéra autour des magnifiques solistes de Tosca et de la Musique Sacrée qui ont enthousiasmé un très nombreux public. Accompagnés par les talentueux musiciens de l’orchestre du Festival sous la direction de Philip Walsh ils ont enchanté cette édition 2018, exceptionnelle de l’avis de beaucoup d’entre vous. Alors réjouissons-nous que grâce à vous tous : artistes, public, bénévoles, mécènes et sponsors, collectivités territoriales et tous nos partenaires, l’aventure continue ! Retrouvons-nous entre le 30 juillet et le 16 août 2019 ! Lalo photographié par Pierre Petit vers 1865, Paris, BnF. Lalo entra en 1833 au conservatoire de Lille où il apprit le violon et peut-être le violoncelle, sous la direction des professeurs Müller et Baumann puis, en 1839, partit pour Paris afin de continuer ses études musicales, contre la volonté de son père.

Lalo n’entra jamais au Conservatoire de Paris, ni comme élève, ni comme professeur. Il y participa seulement à deux jurys de concours en 1876. Bien qu’admirant l’orchestre wagnérien, Lalo s’astreignit à suivre sa propre personnalité. En 1856, il participa, d’abord comme altiste, à la création du Quatuor Armengaud, dont l’ambition était de promouvoir les œuvres des maîtres allemands. Quatre ans plus tard, il composa son propre Quatuor à cordes. Opéra de Paris et chorégraphié par Lucien Petipa. Lalo, apprécié notamment pour la richesse de son orchestration, a contribué, à la fois comme interprète et comme compositeur, au renouveau de la musique de chambre en France.

Son Quatuor à cordes révèle la forte influence de Beethoven, mais est aussi empreint d’une vigueur rythmique bien personnelle. Contemporaine de Carmen de Bizet, sa Symphonie espagnole pour violon et orchestre est une des premières œuvres orchestrales françaises à faire appel au folklore espagnol et à ses rythmes de danses. Privilégiant les formes brèves, il y fait preuve d’une grande invention mélodique et rythmique, soutenue par une riche écriture harmonique. Première exécution scénique en 2007 à Mannheim. Le roi d’Ys fut produit, après plus de dix années, le 6 mai 1888 à l’opéra-comique.