L’Orangeraie PDF

Les habitants de Pontgouin sont des Gonipontins ou L’Orangeraie PDF. Carte de la commune de Pontgouin.


« Quand Amed pleure, Aziz pleure aussi. Quand Aziz rit, Amed rit aussi. »

Ces frères jumeaux auraient pu vivre paisiblement à l’ombre des orangers. Mais un obus traverse le ciel, tuant leurs grands-parents. La guerre s’empare de leur enfance et sépare leurs destins.
Amed, à moins que ce ne soit Aziz, devra consentir au plus grand des sacrifices. Conte moral, fable politique, L’Orangeraie est un roman où la tension ne se relâche jamais.

Un texte à la fois actuel et hors du temps qui possède la force brute des grandes tragédies et le lyrisme des légendes du désert.

L’Orangeraie a remporté plusieurs prix dont le Prix des libraires du Québec.

Fouville, la Goupillière, La Livrée, La Bondancière, Les Frétis, Champs, Guimonvilliers, La Rivière, Maindreville. La gare de Pontgouin se situe sur la ligne de Paris-Montparnasse à Brest. Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. L’évolution du nombre d’habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793.

Lubin, saint Pierre et saint Michel. Dominique Dufoix, footballeur né à Pontgouin en 1950. Les armes de la commune se blasonnent ainsi : d’azur au pont droit d’une seul arche d’argent surmonté d’un soleil non figuré de huit rais droits d’or à dextre et d’un crosseron contourné du même à senestre, l’arche encadrant une jumelle ondée alésée aussi d’or. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015. L’organisation du recensement, sur le site de l’Insee. Des villages de Cassini aux communes d’aujourd’hui sur le site de l’École des hautes études en sciences sociales.