La consultation des nouveaux animaux de compagnie PDF

Description externe: Les parties la consultation des nouveaux animaux de compagnie PDF du corps vont du gris au brun, souvent avec une pointe d’orangé, la partie inférieure du corps est crème tirant sur le jaune. Le bout de la queue est noir. Les quatre pattes se terminent par des pieds munis de 5 doigts dont les quatre premiers sont bien développés tandis que le 5e est beaucoup plus petit.


De longs poils dépassent au-delà des griffes sur les pattes de derrière. Dimorphisme sexuel : Le dimorphisme sexuel est peu apparent. La distance entre l’anus et la papille génitale est plus petite chez la femelle que chez le mâle. L’octodon vieillissant va parfois se « décolorer » ce qui peut provoquer l’apparition de poils blancs puis la disparition totale de la robe d’origine. Le nombre de petits varie de 1 à 12, pour une moyenne de 4 à 8.

Les jeunes resteront en groupe, collés avec leurs frères et sœurs pour se réchauffer, jusqu’à ce qu’ils soient prêts à s’aventurer. Un de leurs parents les couvrira. Ils sont enfin prêts à découvrir leur monde vers l’âge de deux ou trois mois. Ils auront cependant, s’ils sont en liberté, toujours besoin d’au moins leur mère, pour apprendre tout ce qu’ils ont besoin de savoir pour survivre.

Le Degus est le rongeur le plus courant dans le centre du Chili. On le trouve sur le versant occidental des Andes où il vit jusqu’à l’altitude de 1. 200 mètres, dans les steppes et plateaux à proximité de taillis, rochers ou murs. Il y vit en clans formés d’un mâle et de trois femelles environ.

Ces clans sont regroupés en colonies peuplées d’une centaine d’individus. L’octodon est facile à apprivoiser, tant que l’on fait preuve de patience et de douceur. En captivité, l’alimentation est distribuée avec parcimonie et seuls l’eau et le foin de prairie sont laissés à volonté afin de prévenir les problèmes urinaires et l’obésité . Les autres aliments solides seront constitués d’un mélange de graines pour octodon et de compléments frais, en très petite quantité, pour varier les apports. Affections digestives : Malocclusion dentaire, en particulier des molaires, entraînant progressivement une impossibilité de s’alimenter à cause d’une pousse excessive des dents.

Déficience en vitamines : se traduit par un blanchissement des incisives. Des fèces très molles en sont le symptôme principal. Symptôme le plus fréquent : nette augmentation de la consommation d’eau, des cataractes sont également observées. Obésité : provoque des troubles respiratoires, cardiaques ou articulaires, des déplacements difficiles.

Météorisme : Présence de gaz dans les intestins qui tuent l’animal par compression en effet ce dernier ne peut les évacuer naturellement. Affections respiratoires : Pneumonie bactérienne : Si vous achetez une volière, ce qui est l’idéal à part bien sûr la nature, prenez garde de ne pas la placer là où il y a beaucoup de courants d’air, car votre dégu pourrait attraper une pneumonie qui cause la plupart du temps le décès de l’animal, parfois très rapide. Autres affections : Chute de poils : les octodons muent deux fois par an, au printemps et à l’automne. Cataracte qui peut toucher un ou deux yeux.