La Croix Rouge et la Croix Blanche, ou la guerre chez les neutres (roman). PDF

10 janvier 1971 la Croix Rouge et la Croix Blanche, ou la guerre chez les neutres (roman). PDF l’hôtel Ritz de Paris. Certains choix de vie de Coco Chanel sont à l’origine de controverses, en particulier son comportement et ses fréquentations pendant l’Occupation.


Vitrail cistercien de l’abbaye d’Aubazine dont les entrelacs auraient inspiré le logotype de la maison Chanel. Très peu d’éléments sont connus sur l’enfance de Chanel, dont elle a très peu parlé, si ce n’est qu’elle se mura dans la solitude et ne se sentit pas aimée par son père aigri, qui reprochait à son épouse chétive et à ses enfants de l’avoir empêché de mener la vie de succès dont il rêvait. La jeune fille n’a alors que douze ans. Alphonse et Lucien à l’Assistance publique, qui les aurait placés comme garçons à tout faire dans des familles de cultivateurs. Ce séjour de Coco Chanel à Aubazine n’est toutefois pas établi, et aucune preuve matérielle n’en existe. Ces faits sont confirmés par les descendants actuels d’Anaïs Clouvel. L’Irrégulière et reprise par la suite par tous les biographes.

Il est vrai qu’à Aubazine a bien séjourné une Chanel, Adrienne Chanel, tante et meilleure amie de Coco Chanel — et aussi future baronne de Nexon —, mais seul le nom d’Adrienne Chanel figure sur les recensements de 1896 d’Aubazine. Sans pour autant aspirer au noviciat, à 18 ans, la future Coco Chanel se rend chez sa tante Louise à Moulins et s’inscrit chez les dames chanoinesses de l’institut Notre-Dame, où elle se perfectionne dans le métier de couseuse. Elle retrouve dans cette pension de jeunes filles sa tante Adrienne, qui a presque le même âge qu’elle et, surtout, la même ambition de sortir de sa condition. Ce séjour à Moulins reste également très controversé. Vers 1907-1908, très courtisée, Chanel ne veut pas partager le sort anonyme des  cousettes , et recherche un avenir meilleur.