La Face Cachée des Révolutions Arabes PDF

Il est président de l’association culturelle des musulmans de Drancy, qui gère la mosquée Al-Nour dont il est l’un des imams. Sa représentativité, ses qualifications en tant qu’imam et sa médiatisation font cependant la Face Cachée des Révolutions Arabes PDF’objet de controverses. Cette période de sa vie est présentée par Hassen Chalghoumi de façon très différente : après le bac et jusqu’en 1996, il aurait été à la recherche de ce qu’il appelle un  islam magique , et visite les pays mentionnés ci-dessus : Syrie, Algérie, Turquie, Inde, et Pakistan donc. L’année suivante, il commence à prêcher dans les foyers immigrés, notamment au foyer Sonacotra de la rue Hector-Berlioz à Bobigny.


Depuis le milieu de l’hiver 2011, en Afrique du Nord et au Proche-Orient, des mouvements de contestation populaire ont pris forme, incarnant les aspirations démocratiques et le ras-le-bol des citoyens à l’égard des régimes tyranniques et corrompus qui les gouvernaient. Ils sont parvenus à provoquer leur chute, mettant fin à des situations qui n’étaient plus acceptables au XXIe siècle. Telle apparaît la merveilleuse épopée du « printemps » arabe et de ses « révolutions » aux yeux de la majorité de l’opinion publique internationale. Toutefois, derrière ce conte au dénouement heureux se cache une réalité bien différente. Alors que la très grande majorité des médias et des observateurs internationaux a fait de ces « révolutions » arabes, le symbole de l’émancipation des peuples d’Afrique du Nord et du Proche-Orient, il est apparu indispensable à de nombreux experts d’en donner une lecture plus objective. En effet, plus de dix-huit mois après que se soit levé le vent de révolte qui a balayé le monde arabo-musulman, il est possible de discerner plus distinctement le fil des évements et les jeux d’acteurs qui les ont impulsés. Ce livre s’attache successivement à étudier et déconstruire les événements ayant eu lieu au Maghreb et au Proche-Orient ; à mettre en lumière le rôle essentiel des acteurs extérieurs à ces « révolutions », dont l’action a été déterminante ; et à évaluer les conséquences du printemps arabe, lesquelles ne semblent pas être à la hauteur des espérances suscitées. Il réunit les contributions de vingt-trois auteurs de huit nationalités différentes – Algérie, Belgique, Côte d’Ivoire, Egypte, France, Mali, Tunisie, Syrie – et d’horizons très divers femmes et hommes politiques, officiers de renseignement, journalistes, universitaires, etc. Ensemble, ils dénoncent la pensée dominante qui tend à faire du printemps arabe un événement spontané et positif pour les pays d’Afrique du Nord et du Proche-Orient et démystifi e les « révolutions » arabes en mettant en lumière leurs mécanismes, leur manipulation et leurs retombées négatives.

Shoah , nouant à cette occasion des liens avec la communauté juive. En janvier 2010, lors du débat sur le port de la burqa, il se déclare favorable à son interdiction. Entre janvier et mars 2010, la mosquée de Drancy, gérée par l’association al-Nour qu’il dirige, est le théâtre de vives tensions entre les partisans de Chalghoumi, les fidèles, et des partisans du collectif Cheikh Yacine. Ce dernier, s’est depuis, totalement désolidarisé de Chalghoumi. En juin 2009, il tente de lancer la Conférence des imams de France, avec pour objectif de créer une instance théologique capable de créer des  fatāwā .

Je respecte leur pratique, mais je suis contre cette pratique. En février 2013, il organise avec Marek Halter une cérémonie d’hommage aux Juifs déportés au mémorial du camp de Drancy qui rassemble 140 imams avec des rabbins, pour montrer que  l’islam n’a rien à voir avec la haine. Il est convié au dîner du Conseil représentatif des institutions juives de France en 2012. Tel Aviv le 5 juin 2012. Le 11 novembre 2012, Chalghoumi se rend en Israël accompagné d’une délégation de douze imams français. Mohamed Merah, assassinées le 19 mars à l’école juive d’Ozar Hatorah à Toulouse et enterrées en Israël. Le président actuel a sauvé la Tunisie de la guerre civile algérienne.

Ce qui se passe aujourd’hui dans le monde arabe est très grave. Tunisiens de France ont voté pour lui, je suis catastrophé. En septembre 2012, à la suite de la sortie sur internet de la vidéo  L’Innocence des musulmans , Charlie Hebdo publie des caricatures sur Mahomet. Chalghoumi est rejeté, ce n’est pas parce qu’il est modéré, comme certains veulent le faire croire, mais parce qu’il est illégitime. Le rôle de Chalghoumi au sein de la communauté musulmane ainsi que sa présence marquée dans les médias sont de plus en plus remis en cause. En mars 2010, des membres du collectif pro-palestinien Cheik Yassine, voyant une caméra dans la salle des ablutions de la mosquée de Drancy, prétendent qu’il pourrait y en avoir d’autres dissimulées dans l’espace réservé aux femmes.

Le 9 juin 2012, le Collectif pour la dignité des musulmans rédige une lettre ouverte et appelle Chalghoumi à la démission. Ce collectif entend dénoncer ce qu’il appelle son instrumentalisation par le pouvoir politique et sa collaboration avec le CRIF aux dépens de la communauté musulmane. Lors d’une interview pour le Jerusalem Post, Chalghoumi déclare avoir payé une société pour faire  remettre à jour régulièrement  sa page Wikipédia. Hassen Chalghoumi a fait l’objet d’un film documentaire, diffusé le 26 décembre 2014 à 20 h 40 sur La Chaîne parlementaire. Pour l’Islam de France, Paris, Le Cherche midi, coll. Agissons avant qu’il ne soit trop tard : Islam et République, Paris, Le Cherche midi, coll.